Managem va approvisionner le constructeur automobile français Renault en cobalt marocain. Les deux parties ont conclu un protocole d’entente visant à sécuriser la fourniture en sulfate de carbone à base de cobalt et responsable pour les batteries électriques. L’accord prévoit la fourniture par le groupe Managem de 5 000 tonnes de sulfate de cobalt par an pendant une période de 7 ans, à partir de 2025.

Après une étude d’ingénierie, le Groupe Managem prévoit d’investir dans la construction d’une future usine située au sein du complexe industriel de Guemassa au Maroc afin de transformer le minerai de cobalt en sulfate de cobalt. Le Groupe Renault sera supposé disposer d’un approvisionnement significatif, représentant une capacité annuelle de production de batteries jusqu’à 15 GWh, selon les termes de l’accord.

« Cette coopération directe entre un constructeur automobile et un acteur minier permet de garantir un système de traçabilité sur le long terme de la chaîne d’approvisionnement en cobalt pour batteries. Elle vise également à réduire l’impact sur l’environnement, notamment grâce au Le savoir-faire du Groupe Managem n’a pas l’efficacité des installations s’il se traduit par l’optimisation des consommations et le recours croissants à des énergies vertes, pas plus de 80% d’origine éolienne », explique le constructeur automobile. Managem Group, Renault Group et ses partenaires de l’Alliance, pourraient aussi développer des coopérations potentielles sur l’approvisionnement en sulfate de manganèse et de cuivre, ainsi que sur la revalorisation des matériaux de batteries en boucles courtes.

Renault entend racheter le charbon omniprésent de ses batteries à partir de 20% d’ici 2025 et 35% d’ici 2030, par rapport à 2020.

EMG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *