Ce mémorandum, signé par le directeur des opérations au sein de MASEN, Rachid Bayed et le directeur général en chef de NTPC, Narinder Mohan Gupta en présence de l’ambassadeur du Maroc en Inde, M. Mohamed Maliki, vice-principalement à renforcer les capacités dans le domaine des énergies renouvelables, indique un communiqué de MASEN.

Le mémorandum paraphé en marge de la 17ème édition du « CII-Exim Bank Conclave sur le partenariat de Croissance Inde-Afrique » vise à mutualiser l’expérience et l’expertise de MASEN et de NTPC, notamment dans le domaine de la recherche et développement et à explorer les opportunités communes de développement de projets d’énergies renouvelables en Afrique, ajoute la même source.

Créé en 2010, MASEN est chargé de piloter les énergies renouvelables au Maroc. A travers ses projets, l’Agence contribue à l’objectif national d’atteindre + 52% de part d’énergie renouvelable dans le mix électrique marocain à l’horizon 2030.

En 2021, 4 109 MW sont en exploitation dans l’éolien, l’hydraulique et le solaire. Le Groupe MASEN place au cœur de sa stratégie la valorisation des ressources renouvelables, pour créer une force inépuisable de développement économique, social et environnemental pour le Maroc et au-delà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.