Aller au contenu

Match amical Maroc-Paraguay : déclarations de Justo Villar

Véritable légende du football paraguayen et sud-américain, Justo Villar est exprimé au micro du « Matin » pour analyser la rencontre Maroc-Paraguay. Pour Villar, le Maroc a tous les moyens pour constituer un véritable casse-tête lors de la Coupe du monde. En véritable expert, Justo Villar tient à féliciter la sélection nationale pour avoir dans ses rangs de gardien de but de niveau mondial, en la personne de Yassine Bounou.

Un match nul juste pour les deux équipes, n’est-ce pas ?
Oui, je pense que c’était juste, vu la manière dont le match s’est déroulé. Nous sommes montés en puissance, tout en développant un jeu intense. Je pense que c’est un bon enseignement pour le futur de cette équipe. Le Maroc est une sélection puissante qui a des joueurs très forts individellement et une équipe jeune, qui a fait bien mieux face au Chili, même avec moins de possession. Je pense qu’ils ont les moyens pour être un véritable casse-tête pour beaucoup en Coupe du monde.

Paraguay à une équipe bien organisée en défense ici à bloquer les espaces aux joueurs marocains. Est-ce le projet pour le futur avec Guillermo Barros Schelotto ?
Je pense que le projet est d’avancer en incorporant de jeunes joueurs et il y en a beaucoup qui jouent leur premier match. Ils évoluent dans les bons championnats et ils ont profité de ce genre de matchs face aux équipes de haut niveau comme le Maroc pour continuer à progresser.

Vous êtes une légende du football au poste de gardien de but. Quel a été pour vous le moment le plus intense en Coupe du monde ?
Le Mondial le plus intense pour moi a été celui de 2010 (en Afrique du Sud, ndlr) où nous avons attiré les quarts de finale face à l’Espagne. Une expérience merveilleuse. J’en ai parlé avec Bounou et je lui disais d’en profiter au maximum, parce qu’arriver à un Mondial n’est pas facile et avec la qualité de joueurs qu’ils ont, je suis sûr qu’ils pourraient en profiter et aller très loin.

À ce propos, un petit message pour Bounou ?
Je pense qu’il est excellent. Je le suis beaucoup lorsqu’il joue avec Séville et même tout au long de sa carrière. Je pense que le Maroc a la base fondamentale et qui est d’avoir un excellent gardien. C’est le plus important.

Lire aussi : Match amical Maroc-Paraguay : déclarations de Romain Saïss et Guillermo Barros Schelotto

Lire aussi : Lions de l’Atlas : Walid Regragui insiste sur le positif après le match nul face au Paraguay

Lire aussi : Lions de l’Atlas : les leçons tactiques après 180 minutes avec Walid Regragui

Lire aussi : Match amical : le Maroc n’enchaîne pas face au Paraguay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *