Aller au contenu

Mise en service d’un centre d’Hémodialyse et d’un centre d’Oncologie

Les deux structures médicales, dont le coup d’envoi des prestations a été donné par le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, en présence du gouverneur de la province de Nador, Ali Khalil et de plusieurs responsables, permettent aux habitants de profiter des meilleures conditions d’accès aux soins de proximité notamment en matière de contrôle et de traitement des cancers, ainsi que la prise en charge des personnes atteintes d’insuffisance rénale.

Fruit d’un partenariat entre le ministère de la Santé et de la protection sociale et l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), l’inauguration de ces deux centres s’inscrit dans le cadre de la politique de santé menée par le ministère de tutelle visant à rapprocher les services médicaux et de soins de qualité au profit de la population locale.

D’un montant total de 12,8 millions de dirhams (MDH), le Centre d’hémodialyse et des maladies rénales Doté de dispositifs et d’équipements médicaux et biomédicaux de qualité, a été réalisé sur une surface de 2 036 mètres carrés pour une capacité de 48 lits.

Ce centre d’une capacité d’accueil de 150 patients attitudes d’insuffisance rénale, proposait 23 générateurs répartis sur quatre salles de dialyse. Il comprend également des salles d’attente, de consultations et de soins, deux salles équipées de matériel de pointe pour le traitement d’eau, une pharmacie ainsi que des dépendances administratives.

Le personnel médical et paramédical comprend un néphrologue, un médecin-chef, un infirmier-chef, 10 infirmiers et une assistante sociale.

Quant au centre d’oncologie, le réalisé a été réalisé pour un investissement de plus de 12,7 MDH, et bâti sur une superficie de 2 150 mètres carrés pour un d’une capacité d’accueil de 143 patients.

Cette structure spécialisée qui compte une unité mobile de soins palliatifs à domicile, regroupée, outre l’administration, une unité de consultation, une unité de validation, une pharmacie, un service d’hospitalisation de régénération ainsi que d’autres services.

Le staff médical et paramédical du centre, doté d’un plateau technique très performant, est composé de 11 cadres, dont des oncologues, des spécialistes en radiothérapie et en chimiothérapie, en plus d’infirmiers et d’aides soignante.

A cette occasion, M. Ait Taleb, a indiqué que les deux nouvelles structures de santé auront un impact positif en termes de proximité et de qualité des prestations fournies aux habitants de la province, en application des Hautes directives royales visant à promouvoir le secteur de la santé et généraliser la couverture sanitaire à toutes les citoyennes et citoyens et dans toutes les régions.

« Le Maroc connait une révolution dans le domaine de la Santé au regard des réformes mises en place à vocation territoriale », a souligné M. Ait Taleb dans une déclaration à la MAP, mis en avant la politique de proximité adoptée par son département afin d ‘assurer un accès aux soins pour tous les Marocains.

Et d’ajouter que les deux centres permettent d’améliorer les prestations de santé en faveur de la population locale, et d’empêcher les déplacements déplacés.

De son côté, Hajar Ouahbi, cheffe du Service d’Oncologie au Centre hospitalier provincial (CHP) de Nador, a fait savoir dans une déclaration similaire que l’inauguration de ce centre d’Oncologie s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère de tutelle visant le renforcement des centres hospitaliers dédiés aux personnes atteintes du cancer afin d’éviter leur déplacement notamment vers les centres spécialisés sis à la ville d’Oujda.

« Le Centre est désormais opérationnel pour la prise en charge complète des patients notamment via le traitement thérapeutique et les soins palliatifs », at-elle affirmé.

La néphrologue au CHP de Nador, Meryem Abou Omrane a fait observer que le nouveau Centre d’hémodialyse d’une capacité de 48 lits peut recevoir jusqu’à 150 patients, de même qu’il permet d’héberger et de prendre en charge plus de cas d’insuffisance rénale et d’éviter par conséquent la liste d’attention des patients.

(Avec CARTE)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *