Aller au contenu

Mohammed Abdeljalil veut donner un nouveau souffle au secteur des transports

Ce mardi, la Commission des Infrastructures, de l’Energie, des Mines et de l’Environnement a tenu une réunion consacrée à l’examen de la réalité et des perspectives du transport routier et de la logistique dans notre pays, et ce, à la Chambre des Représentants en présence de Mohamed Abdeljalil, Ministre de Transport et Logistique, et certains cadres du Ministère et des établissements publics affiliés.

A cette occasion, le Ministre a prononcé un discours dans lequel il a souligné le rôle important dévolu au secteur du transport et de la logistique dans le renforcement de la compétitivité de l’économie nationale, et dans la garantie de l’approvisionnement en biens et marchandises de toutes les régions du Royaume, ainsi que comme dans la circulation de sa population, notamment l’élimination de l’enclavement des zones rurales et montagneuses.

Le ministre a également souligné que ce secteur, malgré les réformes et les initiatives qu’il a connues, et le saut qualitatif qu’ont réalisé les infrastructures de transport au cours des vingt dernières années, sous la direction éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu accorde victoire et soutien , sa performance est en deçà des aspirations que le Royaume s’est fixé pour le Maroc de demain.

Afin de trouver des solutions appropriées pour surmonter les problèmes structurels qui affligent le secteur, pour accélérer le rythme des réformes dans le secteur et le qualifier pour faire face aux défis futurs et résister aux crises liées aux fluctuations économiques, au développement technologique, au transport durable et compétitif à l’échelle internationale, le Le ministère, les institutions et l’ordre public sous sa tutelle ont fixé les priorités et les orientations stratégiques sur lesquelles ils s’appuient.

Des réformes dignes de ce nom

Ces priorités, a expliqué le ministre, consistent notamment à œuvrer à la définition d’une méthodologie efficace de conseil aux professionnels du secteur du transport routier et de la logistique, et à les associer à la définition des programmes de réformes pour l’ensemble du secteur, à intervenir pour accompagner la pouvoir d’achat des citoyens en apportant un soutien financier direct à l’entreprise de transport, œuvrer à l’actualisation de la réforme du secteur du transport routier en revoyant les lois qui le réglementent, sans oublier l’impératif d’accélérer le téléchargement de la stratégie nationale de compétitivité logistique.

M. Abdeljalil a également souligné que conformément à la vision royale éclairée, au nouveau modèle de développement et afin d’activer l’agenda 2026 du gouvernement, le ministère a élaboré une vision visant à renforcer le rôle du secteur comme véritable levier du développement du Maroc. , qui se traduit par le développement d’un transport global et durable et d’une logistique compétitive. Cela ne peut que profiter à la croissance économique du Royaume en contribuant à l’amélioration des conditions de vie des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *