Écrit par SA le lundi 22 novembre 2021

Si Antony Blinken, secrétaire d’Etat américain, a esquivé, le 19 novembre, le piège d’un correspondant de la BBC en Afrique sur la possibilité de renverser la décision de Trump sur le caractère marocain du Sahara, aujourd’hui mardi 22 novembre, le responsable américain a salué un Washington Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères.



Nasser Bourita reçu par Antony Blinken à Washington

Au menu de ce face à face entre les deux diplomates, la question du Sahara, les relations entre le Maroc et Israël et la coopération entre Rabat et Washington. « Nous avons un partenariat exceptionnel et il est temps de l’enrichir encore davantage afin d’atteindre nos objectifs stratégiques de coopération », a déclaré Nasser Bourita, lors du discours d’ouverture de cette réunion.

« Cette rencontre est l’occasion d’évoquer les problèmes qui affectent la région, la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Cette visite arrive également à point nommé car elle intervient après la nomination de l’envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara, Staffan Mistura », a déclaré Antony Blinken, secrétaire d’État américain.

Ce dernier a également souligné l’importance du « partenariat stratégique » qui lie Rabat et Washington et sa volonté d’approfondir et de consolider davantage ce partenariat. La réunion devrait également aborder des questions telles que le changement climatique, la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme ou la situation sanitaire mondiale.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *