Parmi les différentes plateformes de l’initiative Al Moutmir, menées dans différentes régions du Maroc, celle de la région de Chefchaouen représente un autre exemple réussi de coordination entre l’ensemble de l’écosystème agricole pour améliorer les productions locales.

Depuis le lancement de l’initiative Al Moutmir, les plateformes de démonstration ont été co-construites et mises en œuvre en collaboration avec l’écosystème agricole et en particulier avec l’écosystème scientifique. Ces derniers sont une composante importante du dispositif d’appui de l’OCP aux agriculteurs des régions agricoles du Maroc. Les plateformes sont installées dans les champs des agriculteurs volontaires et démontrent l’impact significatif de l’adoption des meilleures pratiques agricoles sur le rendement et la qualité de la production agricole, sur les revenus générés ainsi que sur la consommation rationnelle d’engrais. A noter que plus de 13 500 plateformes de démonstration ont été mises en place dans différentes provinces depuis le lancement du programme Al Moutmir.

La plateforme de démonstration de Chefchaouen, destinée à la culture de l’olivier, a ainsi accueilli, vendredi et samedi derniers, dans la ville de Laghdir, des formateurs et agriculteurs dans le cadre de sessions de formation (école sur le terrain) sur la même culture. Haj Jamâa Dayem, ingénieur agronome d’Etat et responsable de la plateforme OCP-Al Moutmir à Chefchaouen, a indiqué à l’occasion que l’accompagnement apporté aux agriculteurs de la région a eu un impact très positif sur la production d’olives. « Dans ces régions montagneuses, les agriculteurs sont confrontés à de nombreux défis, notamment le climat et la nature des terres agricoles. Nous avons donc fait le choix d’accompagner ces agriculteurs dans leur milieu. En nous basant sur la recherche et l’innovation, nous leur proposons des solutions adaptées pour améliorer la production, tant en termes de qualité que de quantité, tout en respectant l’environnement », a-t-il expliqué. Il note également que cette région compte plus de 100 plateformes d’Al Moutmir. « En plus de soutenant les agriculteurs, nous invitons les étudiants techniques en agriculture à venir suivre les techniques agricoles en pratique. Ici, nous avons accueilli les élèves de l’école Ben Mkirech à Tétouan. Ils ont suivi les techniques de récolte des olives avec nous », a expliqué le responsable. un soutien a permis aux agriculteurs d’améliorer leur production et d’augmenter leurs profits. « Les agriculteurs de cette plateforme produisent plus de 3 tonnes par hectare, soit trois fois la production typique et le double de la moyenne régionale. », se réjouit, indiquant la nécessité pour les agriculteurs de être impliqué dans les initiatives d’Al Moutmir pour atteindre les objectifs d’une agriculture durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.