Il y a de plus en plus de cas de Covid-19 liés au variant Omicron à identifier au Maroc, qui vient d’enregistrer le premier décès dû à la nouvelle souche du virus, a indiqué mardi le ministère de la Santé et de la Protection sociale.

Le décès concerne une femme âgée qui n’avait pas encore reçu le troisième rappel du vaccin anti-Covid, sachant que 7 autres personnes contaminées par cette variante ont été hospitalisées dans les services de réanimation et de réanimation, précise-t-on dans le bimestriel. rapport sur la situation épidémique au Maroc (20 décembre 2021/3 janvier 2022), présenté par le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence sanitaire, Mouad Mrabet.

Le Maroc connaît la troisième vague de transmission de l’UE depuis trois semaines, a-t-il dit, notant que les indicateurs montrent que cette vague se caractérise par « une grande variation hebdomadaire du nombre de cas ». Le taux de variation était de 50 % au cours de la première semaine, puis de 150 % au cours de la deuxième semaine, atteignant une augmentation de 222,5% au cours de la troisième avec le recensement de 10 658 cas, a déclaré Mrabet.

Cette accélération fulgurante des contaminations a été confirmée par le niveau d’évolution hebdomadaire du taux de positivité, de 1,6 % la première semaine à plus de 10 % la semaine dernière, avec un taux de reproduction de 1,39, a-t-il ajouté. Les cas admis en réanimation et soins intensifs ont augmenté avec 152 nouveaux cas la semaine dernière, contre 42 traités la semaine précédente, a poursuivi le responsable ministériel.

Bien sûr, les décès restent « peu nombreux », mais ils commencent toujours à augmenter de 13 cas au cours de la première semaine de transmission communautaire à 27 au cours de la troisième semaine, a-t-il noté. La campagne nationale de vaccination a au contraire enregistré une légère évolution, avec un taux de premiers vaccins fixé à 67,3%, 63% pour la deuxième dose et 8,5% pour la troisième dose, soit un taux d’augmentation de 20% pour la dernière catégorie.

Le ministère a réitéré son appel à tous les citoyens à continuer de respecter strictement les mesures préventives en vigueur et à adhérer massivement à la campagne nationale de vaccination, notamment la troisième dose qui permettra de renforcer l’immunité et de faire face à la nouvelle variante Omicron.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.