Les débarquements des produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale ont augmenté de 14% à 472.808 tonnes (T) au cours des cinq premiers mois de cette année, selon l’Office national des pêches (ONP).

La valeur de ces débarquements a dépassé 4,16 milliards de dirhams (MMDH), en progression également de 14% à fin mai 2021, précise l’ONP dans son rapport récent sur les statistiques de la pêche côtière et artisanale au Maroc.

Par espèce, les débarquements des crustacés, des poissons pélagiques, des céphalopodes et du poisson blanc ont augmenté respectivement de 31% à 3,435 T, 19% à 396,011 T, 4% à 35,540 T et de 2% à 33,326 T. En revanche, les débarquements d’algues et coquillages ont chuté de 61% et 22%. Par port, un total de 8 519 T de produits de la pêche côtière et artisanale à été débarqué dans les entrées portuaires méditerranéennes à jusqu’en 2022, en diminution de 9%. En termes de valeur, ces ports ont également enregistré une réplique de 9% à 285,8 millions de dirhams (MDH).

A l’inverse, les débarquements au niveau des ports situés sur l’Atlantique ont augmenté, en poids, de 15% à 464.290 T. En valeur, ces ports ont affiché une hausse de 16% à plus de 3.87 MMDH.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.