Le Maroc est représenté à cette réunion par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

La première réunion ministérielle « V4 + Maroc » du Groupe de Visegrád s’est ouverte mardi à Budapest dans le but de discuter des moyens de renforcer les liens de coopération entre le Royaume et cette organisation intergouvernementale qui regroupe quatre pays européens. centre : Hongrie, Pologne, Tchéquie et Slovaquie.
Le Groupe Visegrád (V4), qui a réussi à s’imposer comme une alliance majeure au sein de l’UE, étend occasionnellement ses travaux à d’autres partenaires dans le cadre de formats dits « V4 + », en fonction des priorités de la présidence européenne et internationale du groupe.
Pour cette première réunion ministérielle « V4 + Maroc », il s’agit notamment d’explorer les moyens de développer davantage les relations avec le Royaume dans divers domaines et de les élever au niveau d’un partenariat riche et multiforme.
La présidence hongroise du Groupe de Visegrád pour la période (2021-2022) souligne en effet le renforcement de la coopération avec le Maroc et la mise en œuvre effective des projets communs en cours avec le Royaume.
Pour le Maroc, le renforcement des liens de coopération avec le Groupe Visegrád s’inscrit dans la stratégie de diversification de ses partenariats internationaux, inspirée de la Royal Vision.
En plus de ses partenaires traditionnels au sein de l’UE, le Maroc aspire à s’ouvrir à de nouveaux États membres de l’UE, dont les pays du « V4 », un groupe qui ne cesse de gagner en influence sur l’échiquier européen depuis sa création le 15 février 1991 en la ville hongroise de Visegrád.
Initialement, le Groupe « V4 » a été créé dans le but d’accélérer le processus d’intégration au sein de l’UE et de l’OTAN. Depuis la réalisation de ces objectifs en 1999 et 2004 respectivement, le Groupe Visegrád n’a cessé de s’affirmer au sein de l’UE en défendant les intérêts de l’Europe centrale, en se positionnant sur différents dossiers prioritaires pour les Vingt-Sept.
La réunion ministérielle « V4 + Maroc » est aussi l’occasion d’échanger sur quelques sujets d’intérêt commun et d’échanger sur les moyens capables de relever ensemble les défis actuels.
Le dialogue politique entre le Royaume et les pays membres du groupe de Visegrád s’est renforcé ces dernières années, entraînant une augmentation des visites de haut niveau et des consultations politiques régulières.
D’un point de vue économique, la coopération entre le Maroc et la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie se traduit par la volonté commune de promouvoir les échanges et de porter les investissements à un niveau supérieur.
Les relations entre le Royaume et le Groupe « V4 » sont en constante expansion, embrassant également des domaines tels que la sécurité et la défense, l’énergie, la science, les technologies nucléaires, la justice et la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.