Après sa réussite au Raja avec une victoire en Coupe de la CAF et en Coupe arabe, il tente une nouvelle aventure chez les Doukkalis, le technicien tunisien Lassaâd Chabbi, s’est dit lors d’une conférence de presse organisée mercredi par le DHJ à Mazagan Beach Resort, heureux de retourner exercer au Maroc et qu’il est sûr de la réussite de sa mission avec le DHJ :

« Tous les moyens pour réussir sont réunis au club doukkali ».

L’ancien coach du Raja précise, par ailleurs, que le projet sportif du Difaâ « ressemble à celui du club de Monastir où il a accompli et réussi en gagnant une Coupe de Tunisie ».

Signant un bail de deux ans, Lassaâd Chaabi qui succède à l’Algérien Abdelhak Benchikha, parties à la fin de l’exercice 2021-2022, a précisé qu’il avait plusieurs offres de l’Ittihad de Tanger, du HUSA mais également en L’Algérie préférant s’engager au DHJ après ses entretiens avec le président et le directeur sportif d’Aziz Bouderbala.

L’objectif at-il déclaré soir de remettre l’équipe sur la voie des consécrations et de concurrencer les ténors du football national dans la Botola et la Coupe du Trône.

Le technicien tunisien s’est dit «convaincu de réussir avec la contribution de toutes les caractéristiques du club. Et d’ajouter que son succès avec le Raja va il facilitera la mission au DHJ ».

En plus d’autres privilèges, dont un logement et une voiture, qui sont d’ailleurs les mêmes qui ont été accordés à son prédécesseur, l’Algérien Abdelhak Benchikha, le nouvel entraîneur du DHJ doit percevoir une indemnité mensuelle de 250 000 dirhams.

Lassaâd Chabbi a commencé son travail immédiatement après la conférence de presse, où s’est fait une idée de l’équipe et de la structure humaine à travers des vidéos, ici il a été remis par le bureau du comité-directeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.