Selon le PDG de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, un investissement global d’environ 30 milliards de DH a été mobilisé pour l’eau, l’électricité et l’assainissement dans les provinces du sud depuis le retour de ces régions à la patrie en 1975.

« Depuis le retour de nos provinces du sud à la mère patrie en 1975, de grandes réalisations ont été réalisées en matière d’eau, d’électricité et d’assainissement pour un investissement global d’environ 30 milliards de DH à travers les trois secteurs », a déclaré El Hafidi à la MAP. du 1er Forum MD Sahara, organisé les 18 et 19 novembre à Dakhla à l’initiative du groupe de presse « Maroc Diplomatique ».

Selon le PDG de l’Office, la capacité installée est ainsi passée de 7 mégawatts en 1975 à plus de 1 700 mégawatts, dont plus de 1 300 mégawatts provenant d’énergies renouvelables.

Quant au secteur de l’eau, le débit de production avant la reprise des provinces du sud ne dépassait pas 5 000 mètres cubes par jour, contre 160 000 mètres cubes actuellement. Dans ce cas, ces provinces disposent de 15 stations, dont 7 pour le dessalement et le reste pour la déminéralisation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *