Le Qatar a réitéré lundi son soutien total à l’intégrité territoriale du Maroc. C’est l’occasion de la tenue de la Haute Commission mixte Maroc-Qatar, Doha a rappelé que l’initiative d’autonomie demeure la base pour le règlement du conflit artificiel autour du Sahara marocain. Le président de la délégation marocaine, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a été reçu par Cheikh Tamim Bin Hamad Al-Thani, émir de l’État du Qatar. Il a transmis les salutations de SM le Roi Mohammed VI, ainsi que Ses vœux de santé et de bonheur et de progrès et de prospérité pour le peuple qatari.

L’État du Qatar a réitéré lundi son soutien total à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et l’initiative d’autonomie comme base du règlement du conflit artificiel autour du Sahara marocain. Toute solution à cette question ne peut être adaptée que dans le cadre de la souveraineté du Maroc et l’intégrité de ses territoires, à insisté Doha à l’occasion de la huitième session de la Haute Commission mixte Maroco-Qatarie, tenue sous la coprésidence du Premier ministre ministre et ministre de l’Intérieur du Qatar, Cheikh Khalid bin Khalifa Al-Thani, et du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Lors de l’ouverture des travaux de cette réunion, les deux parties ont exprimé leur satisfaction quant au niveau distingué par les relations bilatérales dans différents domaines, affirmant leur détermination à donner un nouvel élan à leur coopération au profit des deux peuples frères. Les deux parties ont évoqué les différents domaines de coopération bilatérale, insistant sur l’importance de la coordination et de la concertation politique, ainsi que sur l’action commune pour le bien des deux pays frères, indiqué le procès-verbal de la session, ajoutant qu’ elles ont passé en revue les résultats des réunions du comité préparatoire et des cellules des ministres et se sont mis d’accord sur un ensemble de questions.
En matière de coopération sectorielle, la Commission a appelé à la mise en œuvre de l’accord de coopération dans le domaine du transport maritime, signé en avril 2016, à travers la formation d’un groupe de travail mixte, qui établit un plan de travail pour l’exécution des axes souhaités accordés. S’agissant du transport aérien, la Commission a appelé au développement d’un partenariat rassemblant l’Académie Mohammed VI de l’aviation civile et l’Académie aéronautique du Qatar, à travers l’activation des domaines de coopération cités dans le mémorandum d’entente.
Les travaux de cette session ont été sanctionnés par la signature de mémorandums d’entente sur la coopération dans les domaines des Habous et des affaires islamiques, le Tourisme et le contrôle financier entre l’Audit Bureau de l’État du Qatar et la Cour des comptes marocaine. Les accords signés concernent également le cinquième programme exécutif de l’accord de coopération culturelle et artistique (2022-2025), le troisième programme exécutif dans le domaine de la jeunesse (2023-2024) ainsi que le deuxième programme exécutif de domaine dans le domaine des Sport (2022-2023).

l’Émir de l’État du Qatar reçoit Aziz Akhannouch

Son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad Al-Thani, Émir de l’État du Qatar, a reçu, lundi à Doha, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et la délégation qui accompagne à l’occasion de la huitième session de la Haute Commission mixte de coopération maroco-qatari. Lors de cette rencontre, M. Akhannouch a transmis à l’Émir de l’État du Qatar les salutations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ainsi que Ses vœux de santé et de bonheur et de plus en plus de progrès et de prospérité pour le peuple qatari, indique un communiqué du Cabinet de l’Émir du Qatar relayé par l’Agence de presse du Qatar (QNA). De son côté, Son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad Al-Thani a transmis ses salutations à son frère Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ainsi que ses vœux de santé et de bonheur pour le Souverain et de plus en plus de progrès et de prospérité pour le peuple marocaine.
Selon le communiqué, les relations bilatérales et les moyens de les développer et de les renforcer, ainsi que les derniers développements sur les scènes régionales et internationales ont été passés en revue lors de cette audience. Cette rencontre s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et de l’ambassadeur du Royaume à Doha, Mohamed Sitri. Côté qatari, ont été présents Cheikh Khalid bin Khalifa bin Abdulaziz Al Thani, Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Cheikh Mohammed bin Abdulrahman Al Thani, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, et Cheikh Saud bin Abdulrahman Al Thani, chef Al Thani du Cabinet de l’Émir du Qatar.

****************

Doha salue les efforts de Sa Majesté le Roi pour la défense d’Al-Qods Acharif
Le Qatar a évoqué les efforts continus déployés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, afin de défendre Al-Qods Acharif et ses habitants. À l’occasion de la huitième session de la Haute Commission mixte Maroco-Qatarie, tenue lundi à Doha, sous la coprésidence du Premier ministre qatari et ministre de l’Intérieur Cheikh Khalid Bin Khalifa Al Thani, et le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch , le Qatar a également rappelé les efforts de Sa Majesté le Roi pour sauvegarder la Ville sainte et son identité civilisationnelle et préserver sa position en tant que symbole de tolérance et de coexistence entre les différentes religions monothéistes, ainsi que les projets à caractère humanitaire et social mis en œuvre par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, le bras exécutif du Comité, pour installer les Maqdessis sur leur terre et soutenir leur résistance. Le procès-verbal ayant sanctionné les travaux de la Commission a réitéré la solidarité avec le peuple palestinien et son droit à établir son État indépendant et souverain avec Al-Qods oriental comme capital, conformément aux résolutions de la légitimité internationale applicables. L’aussi appelé les différentes parties et partisans de la paix à sortir de l’impasse que traverse le processus de paix et à œuvrer pour le lancement de négociations sérieuses de paix dans un délai précis en vue de mettre fin à l’occupation israélienne et de parvenir à un accord qui aborde toutes les questions de la solution finale, sur la base de l’Initiative de paix arabe, des résolutions de la légitimité internationale et des initiatives connexes, et conformément à la solution à deux États.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.