Le Conseil d’Affaires Maroc-Canada est constitué pour assurer la liaison et la concertation entre les milieux économiques des deux pays, faciliter l’accès à l’information commerciale et permettre la centralisation et la diffusion auprès des membres de la CGEM. Une feuille de route des actions à mener, pour dynamiser la coopération économique Maroco-Canadienne, est en cours de réalisation.

Rafik Lahlou a été nommé Président du Conseil d’Affaires Maroc-Canada pour un mandat de deux ans, à l’issue d’un échange fructueux marquant le début d’une collaboration prometteuse. « Représentant l’stance principal en charge de la promotion des échanges économiques, par le moyen de l’identification des opportunités qui enrichissent les échanges économiques et d’vestissement, le Conseil d’Affaires Maroc-Canada a nommé M. Rafik Lahlou son président , en reconnaissance de son engagement pour promouvoir les affaires entre les opérateurs au Maroc et au Canada », indique le Conseil dans un communiqué.

Lors de la réunion du bureau, M. Lahlou à déclarer : « Le Canada est en 2021 la 9ème puissance économique mondiale (FMI) avec un PIB d’environ 2,125 MDS CAD (Statistique Canada). L’Afrique ne représente que 2% des échanges commerciaux du Canada. En 2018, en Afrique, le Maroc était le 54ème plus grand partenaire commercial du Canada et 4ème plus grand partenaire commercial bilatéral. L’Afrique sera le prochain horizon du Canada ».

Dans cette mesure, le président du Conseil d’Affaires Maroc-Canada réaffirme la nécessité de l’évolution des relations économiques Maroco-Canadiennes. « Nous souhaitons optimiser les échanges commerciaux avec le Maroc, en tant que Hub pour l’Afrique. Mais aussi, nous focaliserons sur les échanges de savoir-faire et les investissements à forte valeur ajoutée pour ajouter à cette relation à fort potentiel », ajoute- t-il.

Pour rappel, le Conseil d’Affaires Maroc-Canada est constitué afin d’assurer la liaison et la consultation entre les milieux économiques des deux pays, de faciliter l’accès à l’information commerciale et permettre sa centralisation et sa diffusion auprès des membres de la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM).

Établis sous l’égide de cette dernière, en partenariat avec les homologues étrangers, les Conseils d’Affaires jouent un rôle primordial dans la dynamique de développement économique du Maroc et représentent un outil incontournable pour la promotion des échanges des internationaux, la relation des échanges internationaux de partenariat et renforcement de la coopération entre le Maroc et les pays étrangers.

Cette nomination coïncide avec la célébration de 60 années de relations diplomatiques entre le Canada et le Maroc. En 2018, le Maroc a été le 4ème plus grand partenaire commercial bilatéral du Canada en Afrique, a laissé place à un potentiel que le Conseil d’Affaires aspire à développer.

Le Conseil d’Affaires a déjà créé son bureau composé de Mehdi Benzine (Vice-Président), PDG Akwa Immo, Mohammed Baida, PDG Omagesti Group, Omar Cherkaoui, Country Manager, FinanceActive, Ayman Cheikh Lahlou, PDG Cooper Pharma, Karim Cheikh, Président du Groupement Des industries Marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), Taoufik Bensouda, Président Groupe Multifood, Sophia Alj, Entrepreneure et Co-fondatrice Chari et de Zineb El Jazouli, Directrice Communication & RSE, Groupe Renault.

Le conseil est également composé de 13 commissions sectorielles qui réunissent des profils divers représentant les secteurs les plus attractifs, installés au Maroc mais aussi des Marocains installés au Canada. M. Benzine a déclaré que « le Canada a un potentiel commercial inexploité avec l’Afrique d’environ 381 milliards USD à l’exportation et 137 milliards USD à l’importation. En réunissant ces acteurs économiques, nous entendrons jouer le rôle de facilitateur et relais entre les différents acteurs économiques, diplomatiques et culturels qui composent la relation bilatérale entre le Maroc et le Canada ». « Les Marocains installés au Canada représentent un maillon important de cette relation », at-il ajouté. Une feuille de route des actions à mener, pour dynamiser la coopération économique maroco-canadienne, est en cours de réalisation, a conclu le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *