La décision vient de tomber. Les frontières aériennes seront rouvertes à partir du 7 février. Un communiqué de presse du département du chef du gouvernement annonce la reprise des vols internationaux à destination et en provenance du Maroc.

Cette décision a été prise sur la base des recommandations du Comité scientifique et technique, selon la même source, qui précise que le gouvernement a pris en compte l’évolution de la situation épidémiologique.

Parallèlement, afin d’accompagner la réouverture de l’espace aérien national, le Comité Scientifique examine actuellement les mesures nécessaires à prendre aux postes frontières pour contrôler les voyageurs en provenance de l’étranger. Ce sont les mesures adoptées dans le cadre du protocole sanitaire qui seront appliquées dès l’entrée sur le territoire national.

Le comité scientifique, en effet, a fini par donner un avis positif sur la réouverture des frontières aériennes. Plusieurs membres du Comité se sont prononcés en faveur de cette mesure après l’entrée de la nouvelle variante Omicron au Maroc, où elle est devenue majoritaire (95%). Cette décision était évidente alors que le Royaume semble avoir passé le pic de la troisième vague, selon le coordinateur du Centre national des opérations sanitaires d’urgence au ministère de la Santé et du Bien-être social, Mouad Mrabet, qui a estimé le pic de contamination qu’il aurait été « très probablement » atteint dans la semaine du 17 au 23 janvier

Par ailleurs, le gouvernement en a profité pour exhorter tous les citoyens à continuer de respecter scrupuleusement les mesures de prévention et à insister sur la nécessité d’accélérer la campagne de vaccination et la prise de la troisième dose.

Rappelons que le Comité interministériel avait décidé, le 28 novembre dernier, de fermer l’espace aérien après l’apparition de la nouvelle variante Omicron. Cette décision a été prolongée jusqu’au 31 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.