« Il est temps que nous prenions en main cette transformation ensemble, qui comporte 4 niveaux. Le premier niveau, c’est qu’on se rend compte qu’on est un acteur industriel basé au Maroc, qui est un hub naturellement destiné à être ouvert », a-t-il dit. Et d’ajouter « Le deuxième niveau c’est qu’il faut apprendre à aller chercher plus marchés concurrentiels. .  »

Concernant le 3ème niveau, le ministre a souligné que le ministère et le gouvernement en général sont là pour accompagner ce genre de transformation. « C’est notre volonté car nous cherchons à créer des opportunités d’emploi, ce que cette transformation nécessite. Si demain, par exemple, vous passez de 30 ou 35 % des exportations à 80 %, cela signifie que votre emploi a augmenté de 50 ou 60 %.  »

Citant le quatrième niveau, Mezzour a déclaré qu’il y a de la force dans l’unité. « Ce dernier niveau, c’est aussi travailler ensemble en unissant nos efforts, dans le cadre d’un partenariat. Nous sommes là pour vous accompagner spécifiquement dans la mesure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.