Aller au contenu

Sahara, MRE, compétences marocaines… Les principaux points du discours royal

Le Roi Mohammed VI a traduit, samedi soir, un discours à la Nation à l’occasion du 69e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple. Le Souverain a mis accent sur la question du Sahara, appelant les pays ayant des positions ambiguës sur ce dossier à revoir le fond de leur positionnement.

« Le dossier du Sahara est le prisme à travers lequel le Maroc considère son environnement international. C’est aussi clairement et simplement aune qui mesure la sincérité des amitiés et l’effecté des partenariats qu’il établit »affirme le Roi. « S’agissant de certains pays payants parmi nos partenaires, traditionnels ou nouveaux, dont les positions sur l’affaire du Sahara sont ambiguës, Nous attendons qu’ils clarifient et revoient le fond de leur positionnement, d’une manière qui ne prête à aucune équivoque « également appelé Mohammed VI.

Le Souverain à l’unité des Marocains « Entièrement mobilisés, partout où ils se trouvent, pour contrecarrer les manœuvres des ennemis ». Selon le Roi cette unité constituée « Le socle sur lequel doit reposer toute stratégie de défense de la Marocanité du Sahara ».

Compétences marocaines à l’étranger

Concernant les Marocains résidant à l’étranger (MRE), le Roi a également appelé à améliorer les politiques publiques pour renforcer le sentiment patriotique chez cette catégorie de la population. « Nous devons nous poser en permanence les questions suivantes : qu’avons-nous fait pour renforcer le sentiment patriotique de nos immigrés ? Le cadre législatif en place et les politiques publiques tiennent-ils compte de leurs spécificités ? Les procédures administratives sont-elles adaptées à leurs attentes du moment ? Leur avons-nous assuré l’encadrement religieux et éducatif nécessaire ? Avons-nous apporté l’accompagnement requis et les conditions favorables à la réussite de leurs projets d’investissement ? « 

Mohammed VI a dans ce sens appelé à faciliter les procédures administratives aux MRE qui se « Se heurtent encore à plusieurs écueils ». Le Souverain invite par ailleurs les compétences marocaines établies à l’étranger s’installer et travailler au Maroc, ou apporter leur concours, via toutes sortes de partenariats, depuis leurs pays d’accueil. «  Le appartient aux établissements publics, au secteur national de la finance et des affaires de s’ouvrir davantage sur les investisseurs parmi les membres de la communauté « au-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *