Aller au contenu

Sánchez explique le 30 mars au Congrès des députés

l’annonce officielle de Madrid du soutien du plan marocain depuis l’autonomie, les politiques en Espagne, notamment les proches de Pedro Sanchez multiples les interrogatoires et se perdent dans les pirouettes diplomatiques. Surtout qu’à la veille de la décision de la Moncloa, Pedro Sanchez était absent d’Espagne pour sa tournée européenne cherchant des alliés dans sa proposition énergétique tandis que le chef de la diplomatie, José Manuel Albares, était à Barcelone.

C’est dire que la lettre adressée à SM le Roi a pris de court la classe politique du voisin ibérique. C’est ainsi que des partis représentés au Parlement, et même des membres de la coalition gouvernementale, interpellent le Chef de l’Exécutif pour avoir plus d’explications.

Celui-ci « comparaîtra devant la Chambre des députés » pour rendre compte « de ce nouveau cadre de relations avec le Maroc », a déclaré Isabel Rodriguez à l’émission du Conseil des ministresajoutant que la rencontre sera très probablement organisée le mercredi prochain.

Rodriguez a profité de l’occasion pour louer le nouveau positionnement de Madrid, en accordant que les deux pays travaillent sur cette décision « depuis des mois ».

Par ailleurs, il est à noter que Pedro Sanchez reviendra à Sebta et Melilla ce mercredi 23 mars 2022, après la session de contrôle de l’action de gouvernement par le congrès, à laquelle il est très attendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *