Aller au contenu

Signature d’un protocole d’entente entre les Etats-Unis et l’Organisation Arabe de l’aviation civile

Selon le communiqué, ce mémorandum d’entente constitue une étape importante dans l’avancement du partenariat entre la FAA et l’OAAC, mettant en œuvre les mécanismes de consultation et de coopération dans les domaines de la sûreté, de la navigation aérienne, de la sécurité, de l’environnement et du transport aérien.

« Je suis ravi d’être présent à la signature de ce nouveau mémorandum d’entente entre la FAA des États-Unis et l’Organisation arabe de l’aviation civile », a déclaré l’ambassadeur des États-Unis au Maroc, Puneet Talwar lors de la cérémonie de signature.

Et de pour suivre : « Nous nous réjouissons à l’idée de collaborer avec l’OAAC pour promouvoir un système aéronautique mondial sûr, efficace et durable ».

L’OAAC, dont le siège social est établi à Rabat, représente les autorités de l’aviation civile à travers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, et compte 22 États membres.

Cette démarche a mis la lumière sur le rôle que joue le Maroc dans l’organisation de cette cérémonie d’aujourd’hui, qui fait preuve du leadership du Royaume sur les questions régionales telles que la coopération et la sécurité de l’aviation.

Dans le même sillage, la FAA, en collaboration avec l’OAAC et le Bureau régional du Moyen-Orient de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), a organisé la semaine dernière à Rabat un atelier il y a deux jours programme de sécurité pour le transport des matières dangereuses.

Pour rappel, ce nouveau mémorandum d’entente vise à renforcer la coordination et la collaboration entre l’OAAC et la FAA à travers le partage d’information sur les études aéronautiques, en mettant l’accent sur les résultats de recherches et de publications spécialisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *