Des éléments de la police judiciaire du quartier Beni Makada à Tanger ont mis en faillite samedi après-midi une opération internationale de trafic de drogue.

Les recherches et investigations menées dans le cadre de cette affaire ont permis d’arrêter en flagrant délit, avec deux acolytes, pour recel et stockage, le propriétaire d’un atelier de menuiserie situé au douar « Bni Ouassine » en périphérie de Tanger, en flagrant délit, avec deux acolytes. d’importantes cargaisons de planches de bois destinées à l’exportation du Maroc, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Le modus operandi de ce réseau criminel est de vider ces panneaux pour cacher la drogue, tandis qu’ils procèdent à leur remontage en les enduisant de produits chimiques pour éviter qu’ils ne soient découverts par la police canine, ajoute la même source. Selon les premières estimations, la quantité de drogue saisie dans cet atelier serait de 2,1 tonnes de chira, tandis que les opérations d’extraction de la drogue des planches de bois se poursuivent.

L’accusé et ses deux complices font actuellement l’objet de procédures d’information judiciaire ordonnées par le parquet compétent afin d’éclaircir le pour et le contre de cette affaire et d’identifier les ramifications nationales et internationales de ce réseau criminel, conclut la publication de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.