Aller au contenu

trois industries d’avenir (Ofir Akunis)

Ophir Akunis et Nizar Baraka.

La collaboration entre le Maroc et Israël a augmenté depuis la signature de Accords d’Abrahamavec volume decommerce de 55,7 millions de dollars en 2022. C’est ce qu’a déclaré le ministre israélien de l’innovation, de la science et de la technologie, Ofir Akunislors d’un débat organisé à Washington par le think tank Institut Hudson.

Selon le responsable, ces objectifs ne font que commencer, l’intention est de multiplier la valeur de ces échanges. « Le volume des échanges entre les Maroc et Israël réalisé en 2022 illustre la belle dynamique de la collaboration entamée, notamment avec investissements Israéliens dans différentes parties du Royaume, y compris le Marocain du Sahara. Par exemple, la société Générateur d’eau veut développer plus de projets au Maroc et vice versa. Nous voulons travailler ensemble sur trois axes principaux : watertech, agritech et foodtech« , a-t-il souligné.

Pour rappel, Ofir Akunis avait révélé, lors de la session plénière de Conférence des Nations Unies sur l’eautenue du 22 au 24 mars 2023 à New York, une projet aquacole lancé par un Société israélienne au Marocain du Sahara. Au cours de cette réunion des Nations Unies, il a notamment rencontré le Ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka. L’occasion pour les deux dirigeants d’évoquer les opportunités de renforcement de la coopération bilatérale, notamment dans les technologies liées à l’eau : « Nous sommes tous confrontés à la sécheresse, d’où l’importance de développer notre coopération dans ce secteur. dans Marocail Emirats Arabes Unis C’est à l’intérieur Israël et renforcer la investissements des deux côtés », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Maroc-Israël : signature d’un protocole d’accord sur l’innovation, la recherche et la technologie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *