Aller au contenu

Urbanisme : Ce que recommande le forum Centraliens Supélec

« Quelle planification urbaine pour une ville durable ? ». C’est le thème du 7e forum des Centraliens Supélec organisé à la mi-novembre sous le haut patronage royal. Cet événement a été initié par l’Association des Centrales et Supervisions du Maroc (ACSM) pour vous permettre de réfléchir à une approche de l’urbanisme qui prenne en compte les effets du changement climatique et la durabilité ; les enjeux de la nouvelle mobilité, la levée du tabou de la hauteur et une politique centrée autour du citoyen.

Les participants à ce forum ont ainsi diverses recommandations destinées à améliorer le cadre de vie de demain. Parmi les cellules-ci figurent le développement de villes intermédiaires qui fourniraient des équipements et des services à même d’augmenter leur attractivité. Les intervenants ont, en outre, appelé à placer les villas en lieu « réellement modernis et intelligents », en plus de systématiser les révisions périodiques des documents d’urbanisme… L’accent doit également être mis sur la rareté des ressources pour les villes de demain , ont-ils soulignés. « Aujourd’hui, les villes marocaines sont inscrites dans une logique de changement et de transition, et doivent tenir compte de la rareté des ressources (eau, terrains agricoles, foncier,…). J’ai noté que l’ensemble des recommandations tendit à aller dans le sens d’une planification urbaine moderne et durable qui invite fortement à remettre en question certaines visions adoptées antérieurement », un relevé dans ce sens Said Ahmidouch, Wali de la Région de Settat-Casablanca, Gouverneur de la Préfecture de Casablanca.

Les participants ont par ailleurs appelé à mettre en place une instance nationale qui sera chargée d’identifier les orientations stratégiques, tout en revisitant le cadre juridique et de faciliter la subsidiarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *