La troisième vague de transmission communautaire liée à la variante Omicron, qui a commencé il y a deux semaines au Maroc, serait plus rapide et plus courte que la vague Delta, a déclaré le coordinateur du Centre national des opérations d’urgence sanitaire, Mouad Mrabet.

« Selon notre expérience et notre approche observationnelle de l’épidémiologie sur le terrain, la vague actuelle est susceptible d’être plus rapide et plus courte que l’onde delta », a déclaré Mrabet, également président de l’Association nationale d’épidémiologie de terrain, dans un commentaire sur la situation épidémiologique. du covid-19 le 26 décembre.

Selon son analyse, la nouvelle vague durera « probablement onze semaines, avec un pic dans la semaine du 17 au 23 janvier 2022 ». Mais son évolution dépendra du degré d’adhésion de la population aux mesures et mécanismes de prévention mis en place par le gouvernement.

Selon l’analyse des indicateurs, la 3e vague s’est confirmée du 20 au 26 décembre, période au cours de laquelle trois régions sont passées de faible (vert) à modéré (orange). Le nombre de cas hebdomadaires a changé de manière significative (+ 50 %) avec un taux de reproduction de 1,42. Le taux de positivité hebdomadaire est passé à 3,1%, tandis que le nombre de cas graves a également évolué malgré le fait que l’incidence hebdomadaire de Covidosis sévère reste encore faible <1/100 000 Hts, a également souligné Mrabet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.