Rapatriement ou remboursement des billets, les compagnies aériennes s’organisent et font de leur mieux alors que le Maroc a suspendu tous les vols vers le territoire national pendant au moins 14 jours, dans le cadre de ses mesures préventives contre la pandémie, notamment les plus récentes. la propagation inquiétante de la variante Omicron du virus COVID-19.
.
La compagnie nationale marocaine Royal Air Maroc a annoncé aujourd’hui qu’elle préparait des vols spéciaux du Maroc vers la France entre le 30 novembre et le 6 décembre.

Air France a également organisé mardi des vols spéciaux au départ de Marrakech, Casablanca et Rabat vers Paris, selon un article de la compagnie sur son compte Twitter. « Les horaires des vols pour le Maroc à partir du 06 décembre seront annoncés ultérieurement», indique l’entreprise sur son site Internet, laissant entendre que de nouvelles mesures seront prises pour desservir la direction France-Maroc.

De son côté, la compagnie aérienne TUI Fly organisera des vols de rapatriement du Maroc vers la Belgique du 1er au 5 décembre 2021. Cette mesure a été annoncée par le transporteur belge après avoir obtenu les autorisations nécessaires à cette opération, qui sera organisée au travers de 18 vols spéciaux. Ce dernier reliera les aéroports de Marrakech, Agadir, Casablanca, Nador, Tanger, Al Hoceïma, Oujda, Rabat et Tétouan aux aéroports de Bruxelles, Charleroi et Anvers.

Transavia a pris des mesures similaires au profit de ses clients. Dans le sens Maroc-France, « tous les vols Transavia sont réduits au minimum jusqu’au 5 décembre inclus pour assurer le rapatriement des clients souhaitant rentrer en France », souligne la compagnie sur son site internet.

Préoccupées par les informations alarmantes concernant la résurgence de cas d’infection au variant Omicron en Europe et en Afrique du Sud, les autorités sanitaires ont décidé de suspendre tous les vols de passagers pendant deux semaines. Cette interdiction vise à préserver les progrès du Maroc dans la lutte contre la crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *