L’enquête sur affaire Frédéric Coudon, agent de l’ambassade de France au Sénégal rebondit à Dakar.

Ce dernier a été interpellé, le 12 février dernier, à sa descente d’avion à Aéroport de Roissy en France pour pédopornographie.

Sélectionné pour vous : Pédopornographie : Les aveux explosifs de l’agent de l’ambassade de France au Sénégal

Deux enquêteurs français de la cellule de l’office central de réaction des violences aux personnes sont arrivés au Sénégal sur délégation du juge, indique Libération.

Dans les entreprises des éléments de la SDC, il est effectué une perquisition dans l’appartement du mis en cause à Ouest Foire.

Deux unités centrales, avec des disques contenant des fichiers d’abus sexuels sur des mineurs en cours d’identification ont été saisis.

Trois collègues de Coudon, son employée de maison et le gardien de son immeuble ont été entendus.

Les deux dernières cités (la femme de ménage et le gardien de l’immeuble) ont décrit Coudon comme une personne discrète, qui ne recevait aucune visite chez lui.

Ils ont soutenu que Frédéric Coudon ne manifestait aucun signe qui pouvait croire qu’il était un dangereux prédateur sexuel.

Seulement sa vie privée restait un mystère pour tout le monde car il n’en parlait jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.