Aller au contenu

3e mandat Le Sénégal ne sera pas la Côte d’Ivoire. ( Par Boubacar SALL )

Mr Macky Sall est en train de boucler sa 11ème année de gouvernance. Il lui reste environ 1 année avant de transférer le pouvoir à son successeur. Ce départ de Mr Macky Sall est irréversible d’autant plus qu’il est bien plus impopulaire que ses prédécesseurs. Mais cette alternance à venir s’annonce sanglante. Plus de 20 personnes sont déjà mortes, dont 14 démonstrants exécutés en mars 2021, 3 en juin 2022, d’autres citoyens kidnappés pour être torturés à mort.

Mr Macky Sall est même bien parti pour battre le triste record de Mr Alassane Ouattara qui a fait près de 85 morts pour forcer un 3ème mandat tout aussi illégal.

→ EN LIRE AUSSI : Aliou Cissé songerait à démissionner, la réaction des Sénégalais : « S’il part, nous allons… »

Le bain de sang est donc inévitable car c’est la seule option à laquelle se prépare le camp de Mr Macky Sall. De hauts responsables de l’APR l’ont confirmé, parfois de façon solennelle du haut de la tribune de l’Assemblée nationale.

** Le député Cheik Seck, haut de la tribune de l’Assemblée nationale, invite la coalition à tous les partis d’opposition et à marcher sur les cadavres pour s’imposer en 2024

→ EN LIRE AUSSI : Equipe nationale Sénégal : Aliou Cissé songerait à démissionner !

** Le député Demba Diop, du haut de la tribune de l’Assemblée nationale, invite le ministre de l’Intérieur partisan à tuer les manifestants en les ligotant et jeter à la mer

** Le député Dembourou Sow invite la coalition à préparer un génocide à la machette contre les anti 3e mandat

→ EN LIRE AUSSI : Football for Schools : la FIFA lance un programme pour les écoles sénégalaises

** Ameth Suzanne Camara lance un appel à tous les chefs de l’opposition Mr Ousmane Sonko donné vainqueur par les sondages officieux

** Un certain Talla Sylla, responsable APR, a lancé un appel pour bruler le groupe Walfadjri et ses occupants

A côté de ces meurtriers en puissance il y’a les insulteurs professionnels de métier. Mme Mimi Touré l’a révélé, et elle a été confirmée par un autre membre de l’APR, que le parti présidé par Mr Macky Sall entraîne en son sein « UN COMITE D’INVECTIVES ET D’INSULTES ». C’est le seul parti au monde à avoir un tel organe dans ses instances.

Toute cette avalanche de violence, d’appels au meurtre et au génocide, est favorisée par Mr Macky Sall de plusieurs manières :

** Jamais il ne s’est démarqué de ces scélérats qui lancent ces appels en son nom ou pour son compte. Certains sont même nommés ou promus après cela.

** Aucun de ces scélérats n’est inquiété le moins du monde, sachant que Mr Macky Sall avoué le 31 décembre 2020 être le véritable Maître des Poursuites au Sénégal qui donne instruction au procureur à travers le ministre de la justice

** Mr Macky Sall montre la voie en se livrant régulièrement lui-même à des menaces contre les citoyens qui s’opposent à sa dictature, contre la presse indépendante, contre les réseaux sociaux, contre les activistes, contre les objecteurs de conscience, contre les élus locaux et les députés de l’opposition

** Mr Macky Sall fait la promotion ouverte des insulteurs. Il a sorti de son gouvernement tous ceux qui n’insultaient pas pour les remplacer par ceux qui se distinguaient par un langage ordurier et grandier, par des menaces contre les citoyens

** Jamais il n’a dénoncé les tueries de démonstrants, les tortures en détention, les bavures, les enlèvements, les arrestations arbitraires, les crimes provenant de son clan. Des pseudo enquêtes sont annoncées puis étouffées.

Ceux qui prétendent donc que Mr Macky Sall est victime de son entourage ont tout faux ou sont de mauvaise foi. C’est Mr Macky Sall lui-même qui choisit et façonne son entourage, il dégomme ceux qui manifestent des signes de dignité, assurent la promotion des scélérats, ceux qui insultent ou qui appellent à la violence.

Le problème du Sénégal ce n’est donc pas l’entourage de Mr Macky Sall, mais c’est Mr Macky Sall lui-même qui sélectionne à dessein les pires rebus de la société. Le problème du Sénégal c’est le manque de courage d’un réalisateur, embusqué derrière les forces de défense et de sécurité, qui est capable du feu quand il a peur.

Mais le Sénégal n’est pas la Côte d’Ivoire, même si Mr Macky Sall espère copier ou surpasser Alassane Ouattara. Il lui a même emprunté ses amis tels qu’Emil Kirjas (le Consultant au 3ème mandat) ou Boubacar Hima (l’escroc en armement).

En Côte d’Ivoire l’opposition n’avait pas de dirigeants suffisamment forts et crédibles, capables de se rassembler. Ou au Sénégal, le fauteuil vide du leader de l’opposition fait 20 fois plus d’audience en ligne que les messages à la nation du Président de la République. Il suffit à ce leader de l’opposition d’exécuter un geste de karaté sur des marches d’escaliers pour créer plus d’emplois que Mr Macky Sall en 10 ans. Au Sénégal, le président et sa coalition composée de milliardaires délinquants ont été minés par une équipe de remplacement coachée par les leaders de l’opposition. Ce meme leader de l’opposition a pu gagner à 80% dans la diaspora sans y avoir mis les pieds.

Jamais les sénégalais n’ont autant été déterminés à en finir avec un régime. Jamais un président de la république et sa famille n’ont été autant honorés par la population. Jamais une coalition au pouvoir n’a été autant laminée aux élections locales et aux élections législatives. Jamais un leader de l’opposition n’a été autant adulé par la jeunesse et les moins jeunes.

Le régime Faye – Sall a beau se préparer à un carnage, qui a d’ailleurs commencé depuis mars 2021, mais son ambition de conserver le pouvoir par cette voie est vouée à l’échec. La confrontation sera inévitable lorsque M. Sall poussera la provocation jusqu’à déclarer sa candidature. La fin du règne de la mafia APR/BBY en 2024 est inéluctable. Les tentatives de forcing de Mr Macky Sall ne font qu’accentuer la colère, et rendent plus impitoyable la chasse aux sorcières après 2024. Malheureusement, le concerné semble trop aveuglé par la rancœur et la haine pour s’arrêter.

Boubacar SAL
E-mail : [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *