Originaire du Sine-Saloum, le directeur de l’école nationale de l’ministration pénitentiaire a bourlingué pour insérer un corps de défense et de sécurité. Première femme, contrôleur direct au sein de l’administration pénitentiaire, Agnès Ndiogoye s’est taillée une place dans le système judiciaire du Sénégal. Un corps dans lequel les femmes ne constituent que 17 %.

Inspectrice, Agnès Ndiogoye ne s’y est pas limitée. En effet, elle est écrivaine du nom dans l’histoire de l’histoire en tant que première femme à avoir réalisée dans une prison pour homme.

Sélectionné pour vous : Case des Tout-petits : Ces graves accusations qui planent sur le dos de la Directrice

Disposant d’une grande expérience pour avoir servie dans plusieurs régions. Après ses trois ans à Rebeuss, bien que mouvementés au début, resteront gravés dans sa mémoire.

De la MAC de liberté 6 à son pose d’Inspecteur régional de l’Administration pénitentiaire de Kaolack, sa rigueur dans sa mission de défense et de sécurité est reconnue de tous.

A la tête aujourd’hui de l’École Nationale de l’Administration Pénitentiaire, Inspectrice Agnès compte perpétuer sa mission de servir la nation sénégalaise en partageant son expérience aux générations futures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.