Aller au contenu

Amadou Ba est un danger pour le Sénégal et l’Afrique de l’Ouest.

yH5BAEAAAAALAAAAAABAAEAAAIBRAA7 au 17 juin 2024

Dans sa chronique hebdomadaire intitulée « QuesTekki », publiée le mardi 22 août 2023, Mamadou Lamine Diallo a vivement critiqué l’actuel Premier ministre et candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY). Le député a abordé de front la question de la bombe au sol sous le régime de Macky Sall, mettant en garde contre les conséquences potentielles de l’arrivée d’Amadou Ba à la tête du pays.

« Macky Sall a toujours parlé de la bombe terrestre dans notre pays. Les rapports des commissions Doudou Ndoye et Moustapha Sourang ont été présentés sans suite. (…) Combien de biens l’Etat possède-t-il ? Qu’est-ce que l’Etat a gagné dans ces transactions ? Amadou Ba a systématiquement évité de répondre à ces questions », a souligné le leader du mouvement Tekki.

→ LIRE AUSSI : Amadou Ba répond à Abdou Karim Fofana et souligne la « grande différence entre Macky Sall et Ousmane Sonko ».

Mamadou Lamine Diallo poursuit : « Pire encore, les dirigeants du régime ont privatisé le domaine public maritime. Le maire Barthelemy Dias a soulevé la question de la zone Mermoz Sacré Coeur. Quant au domaine privé de l’Etat et aux baux administratifs, c’est la fête et le lieu de l’accumulation rapide du capital. D’autant plus que la loi soutenue par Amadou Ba permet de transformer presque gratuitement les baux en titres fonciers ».

Le candidat déclaré à la présidentielle de 2024 ajoute : « C’est le chef de la bourgeoisie terrienne de ce pays qui tente de se métamorphoser en président caché, lui qui est le grand soutien de la candidature de Macky, prêt à l’accompagner jusqu’en 2035. Il est une menace pour le Sénégal et l’Afrique de l’Ouest. Il est au centre de la question foncière en tant que directeur chargé des domaines ».

→ LIRE AUSSI : 1,5 million d’euros versés à Ngouda Mboup par Yewwi, détails d’Amadou Ba

Mamadou Lamine Diallo a également commenté le choix tardif du candidat de la coalition gouvernementale par Macky Sall. Selon lui, ce retard crée une incertitude au sein du pays et de l’administration, entravant ses activités. Il souligne que « le pays est paralysé, l’administration ne travaille pas, les marchés publics sont inactifs. Tout le monde attend que Macky choisisse le candidat BBY pour l’élection présidentielle. Il est clair que le BBY ne fonctionne pas démocratiquement. A sa tête, le roi Macky Sall doit désigner son successeur. Le Sénégal n’est pas un royaume où règne la famille Faye Sall, mais une république démocratique qui doit devenir de plus en plus forte », a déclaré le député de l’opposition.

Mamadou Lamine Diallo a ajouté que « Macky Sall a réduit l’AFP de Niasse à sa plus simple expression, démoli le PS d’Abdou Diouf et le parti de Robert Sagna. Macky Sall fait le tour du monde dans notre avion au détriment du peuple, ignorant ses attentes et ses souffrances ».

→ LIRE AUSSI : Suppression présumée de Sonko des listes électorales, Amadou Ba soulève les « patriotes ».

Selon lui, le Président Macky Sall « a endetté le pays à hauteur de 15 000 milliards, prend le peuple en otage et exige comme rançon que son successeur désigné, son « Medvedev », gère ses intérêts pendant cinq ans ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *