Article et vidéo : Dakar, « Béton-ville », perd ses deux derniers poumons verts

«Dakar, qui ne couvre que 0,3% du territoire sénégalais, concentre le quart de la population du pays. Une forte densité humaine à l’origine aujourd’hui de tous les problèmes d’habitat. Même les espaces verts ne sont plus épargnés, dans cette course effrénée à la réserve foncière. « 

Y accéder : afrique.le360.ma08/08/22, Sénégal: Dakar, «Béton-ville», perd ses deux derniers poumons verts

Veille : Vincent Basserie (SalvaTerra) – Appui technique : Hub Rural

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.