« Le mensonge est la religion… des lâches »… MAXIME GORKI. Après l’épisode déplorable des recrutements illégaux des sieurs GUY MARIUS SAGNA, un délinquant prédateur sexuel et SEYDINA OUMAR TOURÉ, le symbole de déshonneur, BARTHÉLÉMY DIAS récidive !

La manipulation chez ce criminel est devenue ici une maladie incurable à des fins d’atteindre son paroxysme. Cet énergumène assoiffé de pouvoir constitue désormais un danger public. Pire, le démontre son incapacité à dire la vérité aux sénégalais, en particulier aux dakaroises et dakarois.

Sélectionné pour vous : Barthélémy Dias avertit les Sénégalais : « Ce que Macky Sall prépare » (vidéo)

Violent, arrogant et irrespectueux, l’homme nous women chaque jour une raison de plus de regretter le choix de notre majorité démocratique.

À ce titre, nous lui rappelons que la violence a toujours été l’apanage des faibles et des incapables. Pour mémoire, dans l’histoire politique du Sénégal, jamais un maire n’est arrivé à ce niveau d’irresponsabilité. Avec un comportement peu orthodoxe, l’homme en question ne rate jamais l’occasion de révéler au grand public son incompétence et son amateurisme en politique.

Son comportement devant la Direction générale des élections (DGE) montre suffisamment qu’il est tout sauf un homme d’État. Mieux, le savait très bien que la liste Yéwi ne respectait point la règle fondamentale de discrimination positive de la parité. Pour preuve, il a été contredit avec promptitude par des membres de ladite coalition, dont la décence me dicte de taire les noms.

« Nul n’est censé ignorer la Loi »

En réalité, tout ce tintamarre n’était qu’une mise en scène pour tromper la vigilance des sénégalais dans le seul mais d’accuser l’État central et masquer leur manque d’expérience, de rigueur et leur médiocrité en matière électorale.

Une ACTE politique mérite une RÉPONSE politique

Au demeurant, de tels actes ne seront plus tolérés dans notre cher Sénégal. Yes Barth et ancien pensionnaire de SWEET BEAUTY SPA, habitués des faits, s’aventurent à rééditer leur folie qui consiste à déstabiliser la cohésion nationale, ils nous trouveront sur le terrain, prêts à en découdre avec eux : C’est fine tout ce bordel qui commence à perturber la quiétude des calmes et disciplinés sénégalais.

Un bon, entendeur, salut !

LAWONE WONINA

Pape Moussa CISSE, APR militant (Commune Parcelles Assainies)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.