Le Cameroun s’est battu jusqu’au bout pour organiser sa CAN et se serait vu gagner à domicile. Cela récompenserait des années de travail, dans un contexte de polémique. Depuis seize ans, aucun pays organisateur n’est parvenu à conquérir son territoire. Après trois ans de retards et de polémiques, la 33e CAN règle enfin ses valises au Cameroun après un premier report en 2019. Du titre d’Egypte en 2006, vainqueur aux tirs au but en finale contre la Côte d’Ivoire, personne n’a relevé la coupe à domicile.

«Je suis très excité de vivre cela dans le pays, qui l’attend depuis 50 ans. Même mon père (Paul Bahoken, 80 sélections, ndlr) ne l’a pas vécu, et je le vivrai. J’ai hâte, j’ai hâte, j’ai hâte (sic) que ça commence, qu’on voie les stades pleins et que les Camerounais rêvent un peu », a déclaré Stéphane Bahoken au journal Ouest-France. « C’est une fierté de pouvoir jouer cette CAN à domicile. Tous les pays attendaient cette compétition. Pour moi, c’est quelque chose de grand. Notre équipe se prépare bien »Harold Moukoudi, défenseur de l’AS Saint-Étienne, a ajouté au micro de la Fecafoot TV. Pour la soirée à domicile, les quintuples champions d’Afrique espèrent ajouter une sixième étoile à leur maillot.

Sélectionné pour vous : CAN 2021 : la CAF annonce l’utilisation de la VAR dans tous les matchs

La déception de Mohamed Salah

En 2019, la star mondiale du football Mohamed Salah entendait également faire vibrer le peuple égyptien à domicile. Mais le joueur de Liverpool et ses coéquipiers sortent par la porte arrière. L’équipe tombe d’en haut. Elle a été éliminée en huitièmes de finale contre l’Afrique du Sud (1-0) pour un but encaissé dans les dernières minutes. La déception est telle que le président de l’Association égyptienne de football présente sa démission.

En 2017 au Gabon, alors que le Cameroun remportait le titre face à l’Egypte, Pierre-Emerick Aubameyang et les Panthers déçoivent aussi. A Libreville, pour le match d’ouverture, le Gabon rate l’entrée face à la Guinée-Bissau, qui était le premier match de son histoire dans la compétition (1-1). Enfin, après trois nuls, le Gabon sort au premier tour et, pour la première fois depuis 1994, le pays hôte est éliminé avant les quarts de finale.

En 2015, la Guinée équatoriale joue les prolongations

Organisateur à l’improviste après la défection du Maroc, la Guinée équatoriale, petit pays de football du continent, a atteint les quarts de finale de la CAN 2015 et éliminé la Tunisie dans un match électrique. Menée jusqu’à 90′ par les Aigles de Carthage, en quête d’une victoire logique, la Guinée équatoriale a égalisé à la reprise avec un penalty inexistant. A Bata, Javier Balboa, sur un coup franc magistral, offre la qualification du pays hôte en demi-finale en prolongation (2-1). Une première pour la Guinée équatoriale. En demi-finale, les Ghanéens ont battu la Guinée équatoriale (3-0).

En 2013, l’Afrique du Sud ne sera pas à son rendez-vous à la CAN. Les Bafana Bafana sont éliminés en quarts de finale par les Maliens, aux tirs au but. L’année précédente, la Zambie sera la surprise du patron lors d’une CAN co-organisée par le Gabon et la Guinée équatoriale.

En 2010 en Angola, l’Egypte a remporté son troisième titre continental consécutif, contre le Ghana qui n’a pas remporté sa CAN en 2008. Cette année-là, le Cameroun se qualifie pour la finale et laisse le titre à l’Egypte.

Le pays des Lions Indomptables n’avait plus organisé de CAN depuis 1972, une anomalie pour ce grand pays du football africain, quintuple vainqueur de tournois (1984, 1988, 2000, 2002 et 2017) et premier quatrième finaliste du Continent Noir, en 1990 .

Avec RFI

SeneNews est le site d’actualité sénégalais couvrant l’actualité politique, l’actualité économique, l’actualité sportive et l’actualité sociale. Vous pouvez retrouver notre fil d’actualité tous les jours. De plus, l’actualité en temps réel, le suivi du fil d’actualité du sport au Sénégal et dans le monde, l’actualité des célébrités et des tendances mode et beauté, toutes les vidéos publiées sur le web concernant l’Afrique et le Sénégal, ainsi que comme la vie étudiante. Présent également sur tous les réseaux sociaux Facebook, Twitter, YouTube, Tiktok, Instagram, … SeneNews propose une large gamme d’articles. Vous pouvez également consulter tous les articles Premium SeneNews qui sont mis à disposition de nos lecteurs. Nos applications mobiles sont également disponibles en téléchargement gratuit sur l’Apple Store et sur Google Play. Restez connecté au Sénégal et à l’Afrique grâce à tous les canaux d’information mis à disposition par votre journal en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *