Le requis du parquet militaire burkinabé vient d’être connu pour Blaise Compaoré, accusé d’être le commandant principal de l’assassinat de son prédécesseur, Thomas Sankara. L’ancien président risque en effet 30 ans de prison ferme.

Trente (30) ans de prison ferme ont été requis contre l’ancien président du Burkina Faso Blaise Compaoré, accusé d’être le principal commandant de l’Assassinat de Thomas Sankara, tué avec douze de sesranti lors d’un coup d’État né en 1987.

Sélectionné pour vous : Petite finale CAN 2021 : Le Cameroun bat le Burkina après un match complétement fou

Le Parquet militaire a demandé au tribunal de reconnaître Blaise Compaoré, absent de ce procès, coupable « d’attentat à la sûreté de l’Etat », de « recel de cadavre » et de « complicité d’assassinat », rapporté par l’AFP .

Trente ans de prison ont également été requis contre le commandant de sa garde, Hyacinthe Kafando, également absent, et 20 ans contre Gilbert Diendéré, un des chefs de l’armée lors du putsch de 1987.

SeneNews est le site d’actualité du Sénégal qui traite de l’actualité politique, de l’actualité économique, de l’actualité du sport et de l’actualité de société. Vous pouvez retrouver notre fil de l’actualité tous les jours. Aussi, l’actualité en temps réel, le suivi du fil de l’actualité du sport au Sénégal et dans le monde, l’actualité people et les tendances de la mode et de la beauté, toutes les vidéos publiées dans la toile qui concernent l’Afrique et le Sénégal, ainsi que la vie des étudiants. Présent aussi sur tous les réseaux sociaux Facebook, Twitter, YouTube, Tiktok, Instagram, … SeneNews propose une large gamme d’articles. Vous pouvez également lire tous les articles Premium SeneNews ici sont mis à disposition de nos lecteurs. Nos applications mobiles sont également disponibles gratuitement sur l’Apple Store et sur Google Play.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.