Alors que le nouveau gouvernement se fait attendre, Macky Sall peut rayer plusieurs noms de sa liste de candidats ministres reconductibles.

Au lendemain de l’installation du bureau de l’Assemblée nationale, on s’interroge déjà sur la formation du nouveau gouvernement. Pour incarner la promesse du renouvellement, les chefs de l’Etat font un « grand ménage », car il a besoin de sang frais. Et pour ce nouveau gouvernement, certains restent à la porte. Parmi eux, Les Echos croient savoir Me Oumar Youm et Abdoulaye Diouf Sarr ne devraient donc pas redevenir ministre. Au motif qu’ils sont respectivement désignés président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar et vice-président de l’Assemblée nationale. Amadou Ba et Aly Ngouille Ndiaye pourraient (re) siéger à nouveau dans le prochain gouvernement. Car les anciens ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur sont de simples députés et ne figureraient pas dans le bureau de l’Hémicycle. Ils n’occupent pas de poste au bureau de l’Assemblée nationale où les membres ont rang de ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.