Pour dire non à la « forfaiture du gouvernement de Macky Sall », les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi ont appelé à une grande mobilisation, le mercredi 08 juin 2022, à partir de 15 heures, à la place de la Nation.

Face à cette situation, le rappeur résidant dans la banlieue dakaroise de rappeler aux Sénégalais les événements de mars de 2022, et le bilan macabre qui en ont découlé. Ainsi, Red Black et Cie sensibilisent les jeunes pour que la situation pareille ne se reproduise plus.

Sélectionné pour vous : « Ce dossier ne se confine pas à une personne », les vérités du juge Diouf lors du procès en appel pour apologie au terrorisme

« Récemment, nous avons assisté aux événements du mois de mars passé avec 14 morts. Aujourd’hui, les vrais perdants de ces 14 morts, c’est leurs familles. Aujourd’hui, on est là pour dire, plus jamais ça! », d’après le rappeur Red Black sur les ondes de la Rfm.

«On est là pour parler à ces politens-là qui utilise la jeunesse comme canons à chairs à arrêter. Vous n’avez jamais entendu au Sénégal, une politique qui a perdu un de ses proches ou un de ses fils. Mais ce sont ces jeunes-là qu’on sacrifie à chaque fois. On doit préserver nos filles, nos neveux, les enfants. L’heure est venue de conscientiser ces jeunes pour qu’ils comprennent que ces politens qui les envoient au front ne le font que pour leurs propres intérêts », a insisté le rappeur connu pour ces tubes de campagnes électorales notamment » Goorgui deena « et » Goorgui na dem « .

Les rappeurs de la banlieue restent engagés pour la réserve de la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *