En marge de la conférence de presse, tenue ce vendredi 03 juin 2022, les dirigeants du Pastef Ousmane Sonko avaient déclaré : « Macky Sall défend l’agenda des LGBT ».

Une sortie qui a secoué l’ancienne Premier ministre Aminata Touré. «Quand Ousmane Sonko et ses amis évoquent l’Agenda LGBT pour accusateur Macky Sall, ce n’est que de la manipulation. C’est pour leurrer les populations. Cette fois ci, ça ne marchera pas. Nous allons faire face, pied à pied sur le terrain », prévient Mimi Touré.

Sélectionné pour vous : « Pas de ça » : La FSF prévient les Sénégalais avant Sénégal – Bénin

En marge du meeting organisé par Bamba Fall, à la Médina, la tête de liste nationale de la coalition Benno Book Yakkar (BBY) d’ajouter : « Il faut que les gens se réveillent. La coalition Yewwi Askan Wi n’a pas de programme. Déjà, ils ont eu beaucoup de problèmes dans leurs investitures. Leur manipulation ne passera pas ».

Ainsi, elle s’en est prise à Ousmane Sonko sans citer son nom. « Il ne faut pas détourner le sujet. Il faut obligatoirement éclairer la lanterne des Sénégalais devant la justice sur affaire Adji Sarr. C’est mieux pour lui que d’être là à parler de l’homosexualité », lance-t-elle.

« Nous n’allons pas accepter qu’on mette le feu à Dakar. La coalition Yewwi Askan Wi est dans la logique de la violence. Personne ne détruira Dakar. Le président est en train de faire du bon travail à Dakar. Donc, nous n’accepterons pas la violence dans cette ville », conclut Mimi Touré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.