Cette note aborde de manière succincte le corps enseignant notamment sa composition, les modalités de promotion et de nomination, les responsabilités, etc..

Les enseignants des universités sont recrutés à partir du niveau master en général master option recherche (avant le Diplôme d’Étude approfondie (DEA)). Aujourd’hui l’écrasante majorité des enseignants des universités sénégalaises sont titulaires de doctorat.

→ LIRE AUSSI : Troisième mandat en Afrique, des pas en avant (Par Mary Teuw Niane)

De plus en plus les appels à candidatures pour les postes d’enseignants exigeants un doctorat aux postulants.
Les enseignants des universités doivent notamment, selon leurs corps, dispenser des enseignements (cours, cours magistraux, travaux dirigés (TD), travaux pratiques (TP)), le suivi de leurs étudiants, procéder aux évaluations, encadrer des projets, des mémoires et des thèses, participer aux réunions administratives et pédagogiques, participer au service à la communauté, faire la recherche, produire des publications scientifiques, participer à la promotion de la culture scientifique et technique, contribuer au rayonnement national et international de son université, etc.

C’est pourquoi les enseignants des universités sont appelés, en général, enseignants chercheurs parce qu’à côté de la tâche d’enseignement, commune à tous les enseignants, ils ont l’obligation de faire de la recherche qui a la participe à la production de connaissances qui est une des missions fondamentales des universités.
Le ya trois corps au niveau des enseignants des universités au Sénégal. Chaque corps a des tâches et des responsabilités bien définies.

→ LIRE AUSSI : Nommé ministre de l’Enseignement supérieur, Moussa Baldé annonce la couleur : « L’urgence sera de… »

Les enseignants chercheurs, sauf quelques catégories, pour être nommés dans ces corps doivent être inscrits dans une des trois listes d’aptitudes du Conseil africain et malgache de l’Enseignement supérieur (CAMES) ou réussir aux Concours d’Agrégation dans les spécialités pharmacie, odontologie, sciences vétérinaires, sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.

Il faut souligner que dans les spécialités mathématiques, lettres, philosophie, histoire, géographie, langues, physique, chimie, etc., le concours d’Agrégation est destiné aux titulaires de master et son obtention permet d’enseigner dans le secondire.

→ LIRE AUSSI : Note 2 : Y compris le sens supérieur (par Mary Teuw Niane)

Voici les listes d’aptitude du CAMES :
– la liste des aptitude aux fonctions de maître assistants (LAFMA) ;
– les listes d’aptitude aux fonctions de maîtres de conférences (LAFMC) ;
– les listes d’aptitude aux fonctions de professeur titulaire (LAFPT).
Les enseignants chercheurs selon les grades sont nommés par arrêté du Recteur, par arrêté du Ministre en charge de l’Enseignement supérieur ou par décret du Président de la République.

Le corps des assistants

Les assistants sont, en général, les enseignants chercheurs qui ne sont pas titulaires d’un doctorat. Ils absurent des travaux dirigés, des travaux pratiques. Cependant, ils peuvent, par exemple en absence de spécialiste, dispenser des cours. Ils doivent faire la recherche. Les assistants sont recrutés avec le diplôme de master ou un diplôme équivalent. Ils peuvent faire carrière dans le corps des assistants ou bien dans les autres corps à condition de soutenir une thèse de doctorat.

Le corps des maîtres de conférences

Ce sont les anciens corps des assistants titulaires de doctorat et des maîtres assistants. Les maîtres de conférences absurents des cours, des cours magistraux, des travaux dirigés, des travaux pratiques, l’encadrement des projets et des mémoires jusqu’au niveau du master. L’enseignant chercheur qui est recruté avec le doctorat est nommé maître de conférences similaires. Le peut faire carrière dans ce grade. Après une certitude ancienneté et des publications scientifiques, le peut postuler au CAMES à être inscrit sur la LAFMA. Dans ce cas il est nommé par arrêté ministériel maître de conférences.

Le corps des professeurs

Ce sont les corps des maîtres de conférences ancien régime et des professeurs titulaires.
Les professeurs absurent les cours, les cours magistraux et encadrent les mémoires de master et les thèses de doctorat. Le peut arriver exceptionnellement par manque d’assistant spécialisé qu’un assure des TD ou des TP.
Ce corps comprend deux grades ou sous corps :
– professeurs assimilés,
– professeurs titulaires.

Pour être professeur assimilé, il doit être maître de conférences pendant une durée, disposer d’un nombre minimal de publications de niveau international, être inscrit sur la LAFMC ou dans le cadre des disciplines citées plus haut réussir au Concours d’Agrégation du CAMES et être nommé par décret du Président de la République.

Pour être professeur titulaire, il faut être professeur assimilé pendant une durée, avoir encadré à terme un certain nombre de thèses de doctorat de bon niveau, disposer d’un nombre minimal de publications de niveau international, être inscrit sur la LAFPT et être nommé par décret du Président de la République.
Un maître de conférences peut encadrer une thèse de doctorat sous l’autorité d’un professeur. Dans ce cas il est connu et reconnu comme « encadrant » et le professeur est « le directeur de thèse ».
Règle importante. Pour le recrutement, la promotion d’un enseignant ou l’examen de sanctions le concernant, seuls siègent les enseignants de grade supérieur ou égal au sien.

Responsabilités
Les professeurs titulaires sont les seuls enseignants chercheurs à pouvoir occuper les fonctions de Recteur, de Directeur général de l’Enseignement supérieur, de Directeur général de la Recherche et de l’Innovation.
Les professeurs (assimilés ou titulaires) peuvent occuper les fonctions de Doyen de Faculté, Directeur d’Unité de Formation et de Recherche (UFR), Directeur d’École, Directeur d’Institut, Directeur au niveau de la Direction générale de l’Enseignement superviseur (DGES) et au niveau de la Direction générale de la Recherche et de l’Innovation (DGRI).

Les professeurs titulaires, les professeurs assimilés et les maîtres de conférences peuvent occuper les fonctions de Chef de Département ou de Chef de Section.
La ya d’autres responsabilités au sein des universités.
Titres donnés aux enseignants chercheurs
On note beaucoup d’usurpation de titre dans les médias.
Il est important de comprendre que dans l’enseignement supérieur professeur n’est pas synonyme d’enseignant comme dans l’éducation nationale.
Ne peut porter le titre de Professeur que les enseignants chercheurs qui appartiennent au Corps des professeurs.

On voit souvent des collègues assistants que les journalistes complaisants intimés Professeur et ces derniers n’ont pas la rigueur et l’humilité d’apporter la correction qui sied.
– Un titulaire de doctorat peut être appelé Docteur,
– un collègue assistant, assistant
– un confrère maître de conférences, maître de conférences
– un collègue professeur assimilé, Professeur,
– enfin un confrère, Professeur titulaire ou Professeur.
Rendons à César ce qui appartient à César.

Car toutes ces fonctions sont le fruit d’un effort personnel indéniable et d’un mérite gagné.
Dans les médias étrangers, il n’y a pas de confusion et les noms déclinent fiers leurs titres et grades.
Cette organisation du corps des enseignants des universités est un produit, à l’étape des forces armées, une règle non écrite.

Un ministre en charge de l’enseignement supérieur peut venir de tous les corps, mais s’il est un enseignant des universités, il doit être du grade le plus élevé, c’est à dire professeur titulaire. J’invite mes collègues et amis, enseignants chercheurs, à apporter les corrections, les compléments et les éclairages afin de mieux faire connaître notre enseignement supérieur.

Je vous souhaite une excellente journée sous la protection divine. Juma Mubarak.
Dakar, vendredi 24 septembre 2022
Marie Teuw Niane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.