Le 10 janvier 2020, Macky Sall, président de la République du Sénégal, officiellement promulgué la loi n° 2020-05 criminalisant le viol et la pédophilie.

La loi a été adoptée le 30 décembre 2019 par l’Assemblée nationale à l’issue d’un vote à l’unanimité et par acclamation.

Mamadou Sow alias Doudou Mbodj fut le premier accusé à être jugé devant la chambre criminelle de Dakar pour viol.

Alors que le parquet avait requis contre lui 10 de réclusion criminelle, le juge a acquitté de tous les chefs d’inculpation de viol, d’association de malfaiteurs, de séquestration…., Renseigne Les Echos.

Les faits qui lui sont reprochés remontaient dans la nuit du 1er octobre 2019 à Rufisque, au quartier Thiawlène. K. Diagne, à l’époque âgée de 14 ans, a été envoyée par son père El Hadji Malick Diagne pour aller chercher son téléphone portable. Mais, sur le chemin du retour, elle a été interceptée par trois individus qui avaient surgi de nulle part.

Elle sera brutalisée puis traînée de force jusqu’au bord de la mer, dans des bâtiments abandonnés. Et c’est là-bas qu’elle sera séquestrée puis violée à tour de rôle par Mamadou Sow et ses amis, Bara et Mbaye Diallo. Ces derniers étant en cavale, c’est Mamadou Sow qui a été interpellé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.