Aller au contenu

Depuis sa cellule de Sébikhotane, Pape Alé Niang envoie un message fort : « Je tenais à… »

Le journaliste d’investigation, Pape Alé Niang arrêté le dimanche 06 novembre dernier pour divulgation d’informations non rendues publiques par l’autorité compétente de nature à nuire à la défense nationale, de recel de documents administratifs et militaires, a reçu un message de remerciement à ses confrères depuis ses cellules mais aussi répondus à l’ancien ministre-conseiller, Moustapha Diakhaté et le ministre du Commerce Abdou Karim Fofana.

In extenso, le contenu du message de Pape Alé Niang envoyé au site Dakarmatin :

→ EN LIRE AUSSI : Emprisonnement de Pape Alé Niang – Ce que les autorités sénégalaises doivent bien entendre !

« Pape Alé répond depuis ses cellules. Tout d’abord, il convient de demander à tous les sénégalais épris de justice qui lui ont doté leur soutien indéfectible. Surtout ses confrères qui se sont mobilisés pour défendre la corporation. Il regarde de manière amusée ses détracteurs tels des charognards arpenter les plateaux de télévision pour raconter des bêtises pour ne pas dire des mensonges d’Etat.

Parlant d’Abdou Karim Fofana (porte parole du gouvernement) il lui conseille sagement d’arrêter de mentir car il sait pertinemment que son gouvernement se déploie dans le banditisme d’Etat et de gangstérisme juridique.

→ EN LIRE AUSSI : Arrestation de Pape Alé Niang : Le COLIDEP en renfort et rejoint la marche pacifique de la presse

Pour Moustapha Diakhaté, Pape Alé estime qu’il incarne la bêtise humaine, un vulgaire bonimenteur. N’est-ce pas lui qui disait que Macky ne croit ni à la démocratie ni au respect des droits de l’Homme et encore moins à la bonne gouvernance. Un larbin reste toujours un larbin.

Que Dieu sauve le Sénégal.

→ EN LIRE AUSSI : Kaolack : La marche pour la libération de Pape Alé Niang interdite

#fenndoubediaw

De Pape Ale Niang »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *