L’AIBD avait apporté un démenti aux allégations, faisant état d’une prétendue dette de plus de cinq milliards de francs CFA qu’elle devrait rembourser à la Senelec.

Mais l’Aibd a été démenti par les syndicalistes qui reconnaissent la dette que leur entreprise doit à la Senelec suite à un différend avec le consortium Limak-Aibd-Summa (Las) et la Senelec, portant sur une affaire de 4 milliards de francs Cfa /

→ LIRE AUSSI : Grosse tension à l’Aibd entre LAS et le Copis

Hier, les magistrats Malick Lamotte ont condamné Las à payer à la Senelec, ce montant, informe Le Quotidien. D’ailleurs, pour les contradre à payer, une décision de Justice a été prise, bloquant les comptes de Las.

Les syndicalistes souhaitent que le différend se règle à amaiable, pour ne pas être lésés. S’ils ne sont pas entendus, ils menacent de bloquer les avions au sol dès la semaine prochaine.

→ LIRE AUSSI : AIBD : Les noms impressionnants des voyageurs enregistrés au premier semestre 2022

Selon Serigne Moustapha Gaye, Secrétaire général du Sympas, Las reconnaît volontiers qu’il doit à la Senelec, 4 milliards, mais dénonce le blocage des comptes du gestionnaire de l’Aibd.

Le soutien par ailleurs que la somme que ces sociétés parrainées par l’État doivent est de 15 milliards, ma que ces sociétés ne sont pas inquiètes.

→ LIRE AUSSI : L’Aibd frôle la barre du million de passagers au premier semestre 2022

« Air Sénégal, qui détient 40 % du trafic de l’Aibd, nous doit 9,8 milliards, Transair 1,5 milliard, Copis nous doit 5,1 milliards. Oui nous faisons le cumul, nous allons nous retrouver à plus de 15 milliards que ces structures doivent à Las.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.