La Confédération africaine de football (CAF) vient de prendre une nouvelle décision majeure. A quelques jours des débuts des éliminatoires de la Coupe d’Afrique Côte d’Ivoire 2023, l’instance annonce la disqualification de São Tomé-et-Príncipe et par la même le repêchage des Ils Maurice à leur place.

Le São Tomé-et-Príncipe y participera avec les éliminatoires de la Coupe d’Afrique 2023. Malgré sa victoire 3-3 sur l’ensemble des deux matches en mars dernier lors des barrages, São Tomé-et-Príncipe a été disqualifié pour avoir aligné un joueur qui n’a pas respecté le protocole lié au coronavirus.

Sélectionné pour vous : « Le Sénégal a retiré sa candidature », la réponse de la CAF après la plainte des Egyptiens d’Al Ahly

Après le match, les Mauriciens avaient formulé une requête sur l’éligibilité du joueur Luis Leal, qui n’avait pas suivi le protocole Covid-19 de la CAF lors de la manche retour disputée le 24 mars dernier, ici stipule « qu’un Le test PCR doit être effectué avant une rencontre ». Le joueur en question avait notamment marqué l’unique réalisation de la rencontre, qui était synonyme de qualification pour son pays (1-0).

« Suite à la réclamation faite pour la MFA auprès de la Confédération africaine de football (CAF) concernant l’éligibilité du joueur Luis Leal Dos Anjos de Sao Tome, l’instance du football africain a retenu les arguments de la partie mauricienne. Ainsi Sao Tome se voit infliger une amende de 10 000 dollars et qui plus est, la CAF accorde un score de 3 à 0 en faveur de Maurice pour le match aller face à Sao Tome. Au combiné, le Club M l’emporte 6 à 3 et se qualifie donc »peut-on lire ce lundi sur le site officiel de la Fédération Mauricienne de Football.

L’ile Maurice remporte ainsi sa bataille juridique face à son homologue de Sao Tome et intègre ainsi le Groupe A des éliminatoires de la CAN 2023 en entreprises du Nigéria, de la Guinée Bissau et de la Sierra Leone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.