La présidente des sages-femmes du Sénégal Madame Bigué Ba Mbodj a brisé le silence suite au décès de Astou Sokhna. Selon elle le mal est profond, car le système de santé du pays ne répond pas aux exigences.

Mais le jour du procès, dit-elle, la population aura la bonne information sur le décès d’Astou Sokhna à l’hôpital Amadou sakhir Mbaye de Louga.

Sélectionné pour vous : Agressions, viols, menaces : Les sages-femmes paralysent 21 maternités

Bigué Mbodj de déclarer « un système de santé qui ne te permet pas d’avoir un soin de qualité. Nous ne sommes pas la pour dénoncer les personnes coupables. Les raisons sont structurelles et non conjoncturelles, raison pour laquelle les causes du décès de Astou Sokhna ne peuvent être incombées aux sages-femmes.  »

« Car elles ont fait le travail dans les conditions mises à leur disposition. Nous ne déplorons pas seulement les témoignages de la famille mais celles qui se trouvent dans la presse. Nous comprenons aussi cette famille parce qu’elle a mal, elle vient perdre un proche mais elle est utilisée quelque part pour résoudre un problème. Il n’y a pas de faux témoignages du personnel de santé, le procès-verbal sera connu devant le juge ce 27 avril », a laissé entendre Madame Bigué Ba Mbodj

Devant la presse la présidente des sages-femmes a expliqué que les raisons de la mort de Astou Sokhna sont contraires à ce que les gens racontent devant les écrans télé. Car le personnel d’Amadou Sakhir Mbaye a expliqué toutes les difficultés.

« Nous ne pouvons pas dire le contenu du dossier car ça sera une entrave à la justice. Les comprendrons aussi cette situation arrivera encore oui nous continuons dans ce système de santé non performant. Car le cas de Astou Sokhna n’est pas isolé mais c’est une situation que nous vivons tous les jours et partout. Mais les agents de santé gardent le secret professionnel. Ce drame permra d’éclairer la lanterne des populations, ma surtout sur la responsabilité des autorités », a pesté Bigué Ba Mbodj, président des sages-femmes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.