Aller au contenu

la honte du Sénégal ( Par Malick Wade GUÈYE )

Notre pays le Sénégal, n’a jamais vécu une telle honte dans son histoire politique. Un prétendant à la magistrature suprême accusé de violation pour une jeune fille de 21 ans. Tous les sénégalais lucides se sont rendus compte que Ousmane SONKO est loin d’être la personne qu’il veut nous faire croire. Depuis Atlas, Mercalex et AB-PARTENERS en passant par la fille envoyée au Maroc, ses accointances avec certains membres du MFDC, Pape Alé NIANG à qui il a offert gracieusement DakarMatin, seuls les hallucinations croient à son projet d’anti système finalement porté par des gens du système tels que Khalifa SALL, Habib SY, Aïssatou MBODJI, Barthélémy Toy DIAS…

Mettons autre a choisi dans la tête de nos jeunes, prouvons leurs valeurs de nos anciens qui ont bâti ce Sénégal respecté à travers le monde entier.
Un réalisateur respectable et respectueux ne fréquente pas « Douce beauté », ce n’est pas un milieu où on va pour se faire soigner une maladie ; c’est un lieu de débauche, on y va pour de la chaise humaine offerte par des filles. Il faut qu’on arrête d’être malhonnêtes, chacun de nous sait cela, pourquoi diantre ne dishons nous pas cette vérité comme l’a si bien posé le journaliste Aliou SOW ? Rares sont aujourd’hui les médias sénégalais qui posent les vraies questions autour de notre intérêt commun. Les mauvais courants de pensée de certains fanatiques articulés autour de la religion font vaciller notre identité religieuse longtemps portée par nos guides exemplaires comme Khadim Rassoul, El Hadji Malick, Mame Baye, Mame Limamoulaye, Mame Bou KOUNTA…

→ EN LIRE AUSSI : « C’est ce que je vous demande », Macky Sall fixe un nouvel objectif à Aliou Cissé et l’équipe du Sénégal

Avec l’aide des réseaux sociaux, des forces occultes cherchent à déstabiliser notre beau pays ; ce pays de tolérance, de cordialité, d’entente et de TERANGA est entrain d’autoriser des démons de la division à tracer les sillons pour semer insidieusement la confrontation entre les communautés.

Depuis que SONKO est dans l’arène politique, on compte des morts, on note une certaine forme de violence dictée par la pensée unique : des insultes pour tous ceux qui ne croient pas à ce projet funeste. Ils veulent que tous les sénégalais les rejoignent sur leur terrain idéologique, pour les suivre dans leur rengaine insupportable que rien ne justifie. Nous devons tous nous battre pour une République des valeurs en sachant en âme et conscience qu’un homme politique ne doit pas tromper des jeunes jusqu’à en sacrifier plus d’une dizaine qui croyaient à ses dires quand il soutenait s’étant mis assis sur une chaise pour se faire masser à quatre mains au salon « Sweet beauty » alors qu’on parle de sperme, de test ADN qu’il refuse catégoriquement de faire pour confirmer son innocence et mieux étayer la thèse du complot. Mais heureusement qu’au Sénégal, il y’a toujours des citoyens dont le cœur bat au rythme de la bonne foi. Alkhamdoulilah. Que Dieu guide le Sénégal vers le bon côté. Amen.

→ EN LIRE AUSSI : Mondial : Le message de Matar Ba aux Lions, après leur élimination

Malick Wade GUÈYE depuis Marseille.

→ EN LIRE AUSSI : Sénégal : Nabil Djellit donne son avis sur Aliou Cissé après l’élimination des Lions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *