Le Professeur en droit constitutionnel, Ngouda Mboup est clair. Le président de la République, Macky Sall a violé la Constitution du Sénégal en nommant le Dr Marie Khémess Ngom Ndiaye comme ministre de la Santé jeudi, en remplacement à Abdoulaye Diouf Sarr.

«Depuis plus de cinq mois, j’alerte et j’attire l’attention des sénégalais : le Président de la République refuse de nommer un premier ministre, alors qu’il est juridiquement contraint. Le président de la République ne peut plus nommer de nouveaux ministres sans contre-seing du Premier ministre. Les ministres sont nommés sur proposition du premier ministre. Le Docteur Khemess NGOM ne peut remplacer Abdoulaye DIOUF SARR, sa nomination viole la Constitution », a expliqué le constitutionnaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *