Une nouvelle étape dans la campagne de vaccination est franchie avec l’ouverture de la vaccination aux mineurs de 12 ans. L’autorisation d’un parent et l’accord oral de l’adolescent lors de l’injection sont toutefois nécessaires.

Les personnes à très haut risque de formes graves définies par le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale sont également concernées, sans forme, par le ministère de la Santé et de l’Action sociale. The s’agit des personnes attintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par traitement, de maladies rénales chroniques sévères, dont les personnes dialysées, de transplantées d’organes solides, de transplantées par allogreffe de cellules souétiques hétiques.

Sélectionné pour vous : Les USA offrent 99 450 doses de vaccin Pfizer au Sénégal

Mais aussi des personnes atteintes de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes, de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.