C’est la débandade ! Les militants de l’Alliance pour la République (APR) ne savent plus à ce saint se vouer dans la région de Dakar depuis la perte de plusieurs villes. Ça part dans tous les sens et les militants «apéristes» désemparés sont livrés à eux-mêmes. Des soi-disant responsables de la mouvance présidentielle, disposant de bases fictives sont obligés de fournir à des actes frauduleux pour remplir leurs listes de parrainage. Et c’est un militant de Benno qui a été pris en flagrant délit d’usurpation de titre et de vol de parrainage à Dakar …

Mimi Touré, la coordinatrice du pôle Parrainage de la coalition Benno Bokk Yaakaar doit tomber des nues. Elle qui s’est toujours battue à la régulière et gagnant plusieurs batailles (sauf cella des Locales 2014 à Grand Yoff), sera surprise d’apprendre que des militants de la mouvance présidentielle, malgré la victoire obtenue lors des Locales, se lancent dans la collecte des parrainages par des méthodes frauduleuses. Un militant de la coalition Benno Bokk Yaakaar a trouvé le moyen le plus facile de collecter des parrainages…

Sélectionné pour vous : Direct – Live : Folle ambiance à Dakar après la qualification du Sénégal au Mondial 2022

Et cela se passe dans le département de Pikine qui a été remporté par la coalition au pouvoir aux dernières élections locales du 23 janvier 2022. Un militant de Benno Bokk Yaakaar a été arrêté par des militants du parti Les Patriotes du Sénégal pour le travail, l ‘éthique et la fraternité (PASTEF). Ce jeune militant se présente aux habitants de Pikine comme étant un mandataire de Pastef venu collecter des parrainages. Mais en réalité, les parrainages collectés sont transcrits sur des listes de Benno Bokk Yaakaar. Et il a été interpelé par des militants de Pastef …

Devant les caméras amateurs, le jeune militant reconnaît avoir usurpé l’identité d’un membre de Pastef pour effectuer son délit qu’il considère comme une stratégie politique. Et interrogé après avoir été amené au siège de Pastef du département de Pikine, le jeune militant de l’APR n’a eu aucune « honte » pour reconnaître son forfait. Des listes ont été trouvées en sa possession puis exposées dans la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Comment un parti majoritaire dans le département de Pikine peut-il utiliser des méthodes frauduleuses pour collecter des parrainages. Selon l’analyste politique de xibaaru, ce sont des actes isolés perpétrés par des militants qui veulent collecter dans un délai record des parrainages pour faire de bonnes figures devant leurs responsables politiques ; « Ni l’APR ni la coordination du Pôle parrainage de l’APR cautionne ses actes répréhensibles »

Mimi Touré a du pain sur la planche à trois mois des élections législatives. Même si l’APR et la mouvance présidentielle n’auront aucune difficulté à favoriser les 34 580 parrains, Mimi Touré doit sensibiliser ses troupes sur les méthodes de parrainage et cela dans le respect des dispositions des articles L.149-3 et R.76- 4 du code électoral. Avoir 1000 parrains par région ne devrait par être un problème pour Benno ici à dépassé le million de parrainage sous la coordination de Mimi Touré lors de la dernière présidentielle. Alors pourquoi vouloir se faire passer pour un militant de Pastef pour avoir des parrainages qu’il est facile de collecter dans un département gagné haut la main ?

Cette vidéo ci-dessous montre l’inexpérience d’un jeune militant de l’APR qui risque de connaître la notoriété de toute la machine électorale dont Mimi Touré est la coordonnatrice du Pôle parrainage. Et les militants de Pastef, quoique minoritaires dans le département de Pikine, s’en donnent à cœur joie et partagent largement cette vidéo pour discréditer la mouvance présidentielle. Regardez cette vidéo ci-dessous devenue virale sur la toile… L’APR doit condamner ces pratiques et punir les coupables de ces infractions ainsi que leurs responsables…

Xibaaru

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.