La Situation au Mali n’est pas des plus calmes. Le gouvernement américain invite les citoyens américains à ne pas aller au Mali, « En raison d’actes criminels, terroristes et des enlèvements qui s’y déroulent présentement. « 

D’ailleurs, depuis le 29 juillet 2022, le département a ordonné le départ des employés non prioritaires du gouvernement américain et des membres de leurs familles en raison « du risque accumulé d’attentats terroristes dans les zones concernées par les Occidentaux ». « 

& flèche droite; AUSSI LIRE : Projet parc éolien : 140 milliards Fcfa investis au Sénégal

L’ambassade des États-Unis continue, cependant, d’avoir une capacité limitée à fournir une aide d’urgence aux citoyens américains au Mali. Cette décision du gouvernement américain fait suite à la série de crimes violents, tels que les enlèvements et les vols à main armée, qui sont devenus courants au Mali.

En outre, toujours selon le gouvernement américain, des groupes terroristes et armés continueront de planifier des enlèvements et des attentats au Mali. Ils peuvent attaquer avec peu ou pas d’avertissement, ciblant les boîtes de nuit, les hôtels, les restaurants, les lieux de culte, les missions diplomatiques internationales et d’autres lieux suspectés par les émission. Les attaques peuvent viser les bureaux du gouvernement malien, les infrastructures ou les lieux évoqués par les suspects.

& flèche droite; AUSSI LIRE : Pour des raisons de sécurité, le banquier Tidjane Thiam ne rentrea en Côte d’Ivoire

Pour toutes ces raisons et éprouvant que le gouvernement américain « n’est pas en mesure de fournir des services d’urgence aux citoyens américains dans la majeure partie du Mali, car les déplacements des employés du gouvernement américain en dehors de Bamako sont limités pour raisons de sécurité », l’invite ses concitoyens à ne pas s’y rendre…

& flèche droite; AUSSI LIRE : Guinée : Première manifestation sous son règne, la réaction du Colonel Doumbouya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.