Aller au contenu

Le gouvernement sénégalais dément la propriété du TER au Figaro

Dans une enquête publiée vendredi, le quotidien français Le Figaro écrit que « la compagnie régionale de trains express sénégalais (TER) est détenue à 100 % par la société nationale des chemins de fer français (SNCF) ». Un article qui continue de susciter de nombreuses controverses, notamment sur les réseaux sociaux. Cette information a été rapidement démentie par le ministre et directeur général de Sen-Ter, Abdou Ndéné Sall.

À Tivaouane, où il a passé le week-end, il a parlé de « distorsion ». Il a ajouté, dans une vidéo : « J’ai toujours dit aux Sénégalais que le Train Express Régional a plusieurs composantes. Les voies, le système, les gares et les trains. Et tout cela appartient à 100 % au Sénégal. Aucun toubab ne possède le Ter. Pas plus que n’importe quel particulier. L’État est le seul propriétaire du Ter », a-t-il déclaré dans des propos rapportés par Soleil.sn.

→ LIRE AUSSI : Abdou Karim Fofana : « Le Sénégal est le propriétaire entier et exclusif du TER ».

Le ministre et directeur général de Sen-Ter, Abdou Ndéné Sall, a rappelé que le gouvernement a seulement créé une société appelée Sen-Ter et a confié l’exploitation à Seter, une filiale de la Sncf.

Avant lui, le porte-parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana, a également réagi à cette controverse. Lors d’un déplacement à Kaolack, le ministre du Commerce a souligné que « le Sénégal a choisi la souveraineté en étant propriétaire du Train Express Régional. Quand je dis propriétaire, je veux dire entièrement et exclusivement. Et pour entrer dans les détails, je dirais que le Sénégal est propriétaire de ses voies, de ses trains et de ses gares.

→ LIRE AUSSI : L’Etat du Sénégal, le TER et la dette envers la SNCF : « Il y a un retard de paiement dû à… »

PrintAfrik

→ LIRE AUSSI : TER : le 17 millionième client gagne un abonnement d’un an gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *