Aller au contenu

Le Ministre de la Santé alerte

Suite au décès de 66 enfants en Gambie, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à mis en garde l’Agence sénégalaise de Réglementation pharmaceutique sur les produits pédiatriques détectés dans la région de l’OMS Afrique.

En effet, les sirops contre le toux pour bébé, à savoir Promethazine, Kofexmalin, et Magrip fabriqués par le laboratoire Maiden Pharmaceuticals Limited (Haryana en Inde) sont contaminés au diéthylène glycol et au éthylène glycol en quantités inacceptables. C’est du moins ce qu’informe l’Agence sénégalaise de Réglementation pharmaceutique.

→ LIRE AUSSI : Variole du singe : la France franchit le cap des 50 000 vaccinations, selon le ministre de la Santé

Selon ladite agence, les effets toxiques se manifestent par des douleurs abdominales, des vomissements, des capacités, une incapacité à uriner, des maux de tête, une altération de l’état mental et des lésions rénales aiguës pouvant entraîner la mort. Pour en croire l’ARP, les produits incriminés dans le cas d’une autorisation de la mise sur le marché (AMM) au Sénégal.

Toutefois, le Ministère de la Santé et de l’Action sociale appelle les populations à redoubler de vigilance, exige aux professionnels de santé à intensifier la surveillance et à notifier tout cas de suspicion ou de découverte de ces produits sur le territoire sénégalais.

→ LIRE AUSSI : CEDEAO : Le sommet extraordinaire prévu le 14 octobre à Dakar définitivement annulé

A noter que suite au décès de 66 enfants en Gambie, l’OMS a émis, le mercredi 05 octobre, une alerte concernant des sirops contre les produits toux et rhume pour le laboratoire indien Maiden Pharmaceuticals. Ces produits pourraient être la cause de ces décès. Ces sirops pourraient être distribués dans d’autres pays

→ LIRE AUSSI : L’avocat de Adja Thiaré dément : « Le Conseil de discipline ne m’a jamais convoqué »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *