Le Sénégal vient officialiser les candidatures en tant que limite du conseil pour la période 2023-2026 au titre de la région Afrique (Région D / UIT). Ce, lors de la première rencontre organisée en Afrique par l’Union internationale des télécommunications (UIT), tenue ce vendredi à Kigali au Rwanda. la délégation du Sénégal était effectuée par le ministre des Télécommunications et de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP)

 » La réception du Sénégal va rester dans les annales d’autant plus qu’elle a vu la participation de plus de 100 officiels de pays membres de l’organisation Onusienne en charge du numérique et des grandes institutions africaines (Union Africaine des Télécommunications, SMART AFRICA etc. …) et mondiales » Lit-on dans la note du circulaire.

Sélectionné pour vous : Le régulateur fixe des objectifs impératifs aux opérateurs et aux fournisseurs de SVA

Mieux encore, le Bureau de développement des télécommunications (BDT), a organisé une conférence mondiale du développement des télécommunications (CMDT) tous les quatre ans, dans l’intervalle entre deux conférences de plénipotentiaires, en vue d’examiner et les programme intéressant le développement des télécommunications . La CMDT définissant les stratégies et les objectifs, concerne la circulaire transmise à la presse.

En perspective de la conférence de plénipotentiaires 2022 à Bucarest, la délégation du Sénégal, a porté à la connaissance des participants, la candidature du Sénégal au sein du conseil de l’ITU dont le Sénégal est membre depuis 1960 et élu pour la première fois en 1972.

L’édition 2022 de la CMDT est organisée du 06 au 16 juin à Kigali, au Rwanda, et c’est la première fois qu’un pays d’Afrique organise cette grande conférence des télécommunications…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.