Aller au contenu

Le Sénégal est le propriétaire entier et exclusif du TER.

Suite à un article du journal ‘Le Figaro’ sur le retard des objectifs financiers du projet et les nombreuses déclarations des politiciens sénégalais concernant les actifs du TER, le ministre du Commerce, de la Consommation et des PME s’est adressé à la presse locale à Kaolack cet après-midi pour clarifier la situation et sonder la fin de la pièce.

Selon Abdou Karim Fofana, le Sénégal est « entièrement et exclusivement une priorité pour le TER », contrairement à ce que certains voudraient faire passer pour des rumeurs. Selon lui, cela signifie que « le Sénégal a ses propres rails, ses propres trains et ses propres gares ».

→ LIRE AUSSI : L’Etat du Sénégal, le TER et la dette envers la SNCF : « Il y a un retard de paiement dû à… »

Poursuivant, le Ministre du Commerce a indiqué que SETER est un prestataire de services de l’Etat du Sénégal pour l’exploitation et la maintenance du Train Express Régional. Tout comme la SNCF qui, selon lui, n’est pas un concessionnaire mais plutôt un prestataire de services.

Revenant sur la rentabilité du TER, le ministre du Commerce a rappelé que ce que l’Etat recherche à travers ce projet est la rentabilité économique et sociale. D’autre part, M. Fofana a ajouté que l’équilibre financier devrait être atteint dans les trois prochaines années…

→ LIRE AUSSI : TER : le 17 millionième client gagne un abonnement d’un an gratuit

Dakaractu

→ LIRE AUSSI : Anniversaire de l’opération TER : le chef de l’État ordonne la gratuité des voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *